MAROC
24/05/2019 13h:37 CET

Les larmes de Theresa May pour son discours de démission

La première ministre britannique n'a pas réussi son pari: faire valider par son Parlement un accord de sortie du Royaume Uni de l'Union européenne.

ROYAUME-UNI - C’est au bord des larmes que la première ministre britannique, Theresa May, a terminé son discours de démission devant le 10 Downing Street à Londres, comme le montre la vidéo en tête d’article

La dirigeante britannique démissionnera de ses fonctions de première ministre et de présidente du parti conservateur britannique le 7 juin prochain.

Élue à la tête de l’exécutif après le vote sur le Brexit en juillet 2016, Theresa May a en effet échoué à son plus grand pari: sceller un accord de divorce approuvé par Londres et Bruxelles. 

Celui qu’elle a négocié avec Bruxelles a été rejeté à trois reprises par les députés du Parlement britannique, ce qui a contraint l’exécutif à repousser le Brexit au 31 octobre au plus tard, alors qu’il était initialement prévu pour le 29 mars. 

Theresa May a tout de même présenté un plan de la “dernière chance” le 21 mai pour tenter de reprendre le contrôle de ce processus. Or le texte a fait l’objet d’un déluge de critiques de la part de l’opposition travailliste et des eurosceptiques de son propre parti, entraînant ainsi la démission le 22 mai au soir de la ministre chargée des relations avec le Parlement, Andrea Leadsom.

L’ancien ministre des Affaires étrangères Boris Johnson, champion des Brexiters, fait partie des favoris pour la remplacer.

Cet article a initialement été publié sur le HuffPost France