MAROC
26/04/2019 17h:13 CET | Actualisé 26/04/2019 17h:14 CET

Les images impressionnantes de l'interpellation d'un délinquant à Imzouren

Le jeune homme était armé de deux couteaux.

POLICE - Scène impressionnante. Depuis quelques heures circule sur les réseaux sociaux une vidéo montrant un jeune homme menaçant un autre d’une arme blanche face à des passants l’appelant à libérer sa victime. Un conflit qui a débuté ”à cause d’un différend” entre les deux jeunes hommes, rapporte la DGSN.

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, le jeune homme, munie du couteau, a retenu sa victime pendant de longues minutes avant son interpellation, qui a mobilisé plusieurs policiers. Des officiers qui ont tenté de se saisir du “délinquant” par surprise en passant par la porte de l’immeuble plutôt que par la cour où il se trouvait.

 

Les faits se sont déroulés en bas d’un immeuble résidentiel de la ville d’Imzouren, dans le nord du pays. Comme l’explique la MAP, “l’homme tenant le couteau est un délinquant aux antécédents judiciaires”. 

Une situation, qui a nécessité l’intervention d’une patrouille de police de secours, épaulée par des éléments de la sûreté publique. Ces derniers sont intervenus pour “sauver la victime et interpeller le délinquant, qui était dans un état de forte agitation sous l’effet de psychotropes”, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) cité par la MAP. Communiqué dans lequel on apprend que le suspect était muni de “deux couteaux” avec lesquels il “a opposé une résistance farouche”.

Une opération au cours de laquelle un brigadier de police exerçant au district d’Imzouren-Bni Bouayach “a été contraint, de faire usage de son arme de service en tirant une balle de sommation”, explique la même source.

Cette balle de sommation a “touché le sol à cause des circonstances d’intervention”. Légèrement blessée, la personne menacée a été sauvée, alors que le prévenu, lui aussi blessé au niveau du bassin, a été interpellé et placé sous surveillance médicale à l’hôpital régionale d’Al Hoceima. Il a été mis à la disposition de l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent, en vue de déterminer les motifs de cette acte criminel et élucider tous les éléments de cette affaire, conclut le communiqué.