TUNISIE
11/08/2018 13h:48 CET | Actualisé 11/08/2018 16h:22 CET

Les images de la manifestation contre la Colibe. Le rapport de la Colibe n'est pas contradictoire avec l'islam, rétorque Charfi

Le rapport de la Colibe n’est pas contraire à la religion, rétorque Abdelmajid Charfi.

La coordination nationale pour la défense du Coran, a organisé, ce samedi 11 août 2018, une manifestation à la Place du Bardo pour contester le rapport de la Commission des libertés individuelles et de l’égalité (COLIBE). 

Des accusations d’aller à l’encontre de l’islam, de falsifier les paroles de Dieu, de propager l’homosexualité, de détruire la famille tunisienne ont nourri les principaux slogans des manifestants (photos ci-dessous)

FETHI BELAID via Getty Images
FETHI BELAID via Getty Images
FETHI BELAID via Getty Images
FETHI BELAID via Getty Images
FETHI BELAID via Getty Images
FETHI BELAID via Getty Images
FETHI BELAID via Getty Images
FETHI BELAID via Getty Images

Le rapport de la Colibe n’est pas contraire à la religion

Interviewé par le journal arabophone Le Maghreb, Abdelmajid Charfi, islamologue et membre de la Colibe, a réagi à cette manifestation en affirmant que les questions abordées dans le rapport de la Colibe ne doivent pas être tributaires de tergiversations populistes, car ceci va l’encontre du progrès des sociétés. 

Charfi a affirmé que les polémiques autour du rapport de la Colibe étaient prévisibles, mais ils ne s’attendait pas à des accusations de “traitrise” et encore moins à des mensonges sur le contenu du rapport. 

Il évoque dans ce sens, la mobilisation “d’intérêts particuliers” contre le rapport. Ces derniers évitent, selon lui, les vrais débats, ce qui dénote de l’absence d’une pensée et d’une culture religieuse. 

“Il n’y a rien dans le rapport qui porte atteinte à la religion, mais il est contre une certaine interprétation de celle-ci ”, a déclaré l’islamologue, en insistant sur le fait que les lectures dominantes de la religion ne sont plus en adéquation avec l’époque actuelle. Elles étaient valables dans des contextes historiques différents mais ne le sont plus avec l’évolution de la société a-t-il conclu.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.