TUNISIE
08/08/2019 17h:34 CET

Les femmes tunisiennes peuvent désormais déclarer la naissance de leurs enfants

En effet, la loi n'autorisait pas la mère à déclarer la naissance de ses enfants.

Le chef du gouvernement Youssef Chahed a annoncé, jeudi, la possibilité octroyée à la femme tunisienne de pouvoir déclarer la naissance de ses enfants, et ce à travers l’amendement de la loi n°3 du 1er août 1957 relative à l’état civil.

En effet, l’article 24 de ladite loi n’autorisait pas la mère de l’enfant à déclarer sa naissance. Celui-ci dispose: “La naissance de l’enfant sera déclarée par le père ou à défaut du père, par les docteurs en médecine, sages-femmes, ou autres personnes qui auront assisté à l’accouchement et, lorsque la mère aura accouché hors de son domicile, s’il est possible, par la personne chez qui elle aura accouché”.

Annoncée lors d’une conférence sur le thème” la femme dans les postes de prise de décisions politiques”, cette mesure vient se gréver à d’autres mesures prises par le chef du gouvernement en marge de la fête de la femme le 13 août prochain, parmi lesquelles le droit à la vaccination gratuite contre le cancer du col de l’utérus au profit de 700 mille jeunes filles dont l’âge varie entre 12 et 14 ans, la gratuité de la mammographie pour les femmes âgées de 40 ans et plus affiliées au régime de la sécurité sociale.

Le chef du gouvernement a également annoncé qu’une enveloppe de l’ordre de 10 millions dinars sera versée dans un compte à la banque tunisienne de solidarité, pour l’acquisition de moyens de transport au profit des femmes travaillant dans le secteur agricole.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.