MAROC
01/04/2019 12h:01 CET

Les diplômes du baccalauréat seront désormais fabriqués et assurés par Dar As-Sikkah

D'autres diplômes sont également concernés.

Ministère de l'Education nationale

CONVENTION - Actée, l’opération démarre cette année. C’est dorénavant Bank Al-Maghrib (BAM) qui devra concevoir, réaliser et sécuriser tous les certificats/diplômes délivrés par les établissements relevant des départements de l’Éducation nationale, la formation professionnelle, l’enseignement supérieur et la recherche scientifique.

L’engament a été scellé par une convention signée, vendredi, par le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saaïd Amzazi, et le gouverneur de BAM, Abdellatif Jouahri. 

Faisant barrage aux tentatives de falsification de diplômes de l’État, cette convention concerne précisément le diplôme du baccalauréat et le relevé de notes, ainsi que le certificat de fin d’études primaire et secondaire. Les diplômes délivrés par la formation professionnelles et l’enseignement supérieurs sont également concernés, explique un communiqué du ministère de l’Education nationale.  

Ministère de l'Education nationale

Cette opération, d’une durée de 10 ans renouvelable, soumettra ces diplômes nationaux à Dar As-Sikka, l’organe chargé de produire la monnaie du Maroc, pour remplir l’objectif que s’assignent les deux partenaires. Le ministère de l’Éducation nationale cherche, souligne-t-il, à “renforcer la crédibilité” de ses diplômes mais aussi à les certifier conformément aux “dernières technologies utilisées au niveau international”.

Pour cela, le ministère de Amzazi s’engage à “donner accès à toutes les données et informations nécessaires pour réaliser” ce projet. Et, de son côté, BAM s’engage à en assurer la qualité.