27/04/2018 15h:56 CET | Actualisé 27/04/2018 16h:00 CET

Les consommateurs marocains préfèrent se faire livrer des fast-food, selon une étude

Près de 40% des Marocains choisissent de commander leur repas auprès de restaurants de fast-food.

stacey_newman via Getty Images

CONSOMMATION - Les Marocains seraient friands de fast-food. C’est en tout cas la conclusion à laquelle le dernier rapport du site de commande en ligne Jumia Food est arrivé pour en savoir plus sur les habitudes de consommation de ses utilisateurs. Sur les 250 restaurants suggérés, près de 40% Marocains choisissent de commander leur repas auprès de restaurants de fast-food. Plus de 20% d’entre eux optent pour des burgers alors que d’autres se tournent vers des options comme les ailes de poulet ou les tacos.

“Le fast-food connaît un essor important depuis quelques années au Maroc. Les facteurs clés de succès sont principalement liés à l’adaptation de ce type de restaurants au mode de vie de la population active mais également au rapport qualité/prix attractif, assorti d’une diversification des produits proposés”, explique au HuffPost Maroc Wiame Elkaous, responsable communication de Jumia Food.

Les pizzas et les sandwichs font aussi partie des plats préférés des Marocains. Plus de 15% et de 12% des utilisateurs en commandent, respectivement.

D’autres utilisateurs ont envie de voyage culinaire. Si très peu d’entre eux se font livrer des plats traditionnels marocains, près de 10% d’entre eux commandent des plats internationaux préparés dans des restaurants indiens, mexicains, ou encore italiens. L’Asie, quant à elle, a conquis le coeur de 8% des Marocains qui se font livrer des sushis et d’autres plats asiatiques, principalement thaïlandais.

Selon le rapport, le profil type de l’utilisateur affamé est âgé entre 25 et 40 ans et dépense en moyenne 160 dirhams par commande qu’il passe, la plupart du temps, sur l’application mobile de la plateforme. En 2017, 70% des consommateurs inscrits sur la plateforme ont préféré utiliser leur smartphone pour se faire livrer leur repas. Au total, 63% des commandes effectuées cette année ont été réalisées à partir d’un smartphone contre 37% via le site, précise Wiame Elkaous.

milindri via Getty Images

Depuis février, le consommateur peut également régler sa facture en ligne, ou par carte, une fois que le livreur, muni d’un TPE (terminal de paiement électronique) est sur place. Cette facilité de paiement a même encouragé les utilisateurs à commander davantage. En moyenne, une commande payée en ligne est en général 6 à 8% plus élevée qu’une commande payée en espèces à la livraison, comme le précise Elkaous.

Les Marocains seraient de plus en plus convaincus par cette méthode de paiement. Le site a d’ailleurs connu une rapide progression des commandes faites sur mobile. 

“Le smartphone est le compagnon de tous les instants. Son impact sur le secteur du e-commerce est donc considérable”, explique Elkaous. “Le M-commerce a gagné une place importante et ne représente pas une tendance passagère chez le consommateur marocain puisqu’il permet de fluidifier et simplifier les transactions non seulement pour l’entreprise mais aussi pour le consommateur”, assure-t-elle.

Aujourd’hui, seuls 25% des restaurants de la plateforme proposent le paiement en ligne. Un chiffre que le site espère augmenter dans les prochains mois.