MAROC
01/11/2018 12h:40 CET

Les conséquences insolites du maintien de GMT+1

Mieux vaut en rire.

oatawa via Getty Images

INSOLITE - Cela fait quelques jours que le Maroc a décidé de ne pas passer à l’heure d’hiver pour adopter un nouveau fuseau horaire, et les conséquences se font encore senti sur certaines horloges électroniques. 

Les premières à avoir créé un beau cafouillage dimanche dernier sont les horloges de nos smartphones, tablettes et autres ordinateurs, qui dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 octobre, ont basculé dans l’heure d’hiver, et ce malgré l’annonce vendredi dernier du gouvernement que le Maroc renonçait au passage à l’heure d’hiver pour rester à GMT+1. Une belle pagaille que certains avaient pressentis:

Si la plupart des Marocains ont depuis adapté leurs horloges électroniques, notamment en supprimant les réglages automatiques de leurs appareils, certaines machines ne se sont toujours pas faites à ce “non changement” d’heure, avec parfois des conséquences bien gênantes. 

Ainsi, certains internautes ont pointé du doigt le fait que les horodateurs ne s’était pas adaptés à la décision gouvernementale. Ainsi une personne ayant payé un parcmètre pour une heure de stationnement se verra remettre un ticket daté... de l’heure qui précède, donc ayant déjà expiré:

Autre conséquence inattendue, les sites de livraison à domicile ne sont, ironiquement, pas à l’heure. Ainsi, si vous souhaitez vous faire livrer avant 13h, on vous annoncera que le restaurant est fermé, la plupart des établissement n’ouvrant qu’à midi. 

Pour les fans de football, le maintien de GMT+1 n’est pas non plus passé inaperçu, et cette fois-ci, ce ne sont pas les horloges électroniques qui sont responsable. Comme le montre ce compte de supporters du Raja, les tickets pour la demi-finale de la Coupe du Trône, ce samedi, au stade de Tanger, indiquent deux horaires différents selon que vous parliez français ou arabe.

Alors que les écoles devront également dans quelques jours réadapter leurs horaires, cette mesure reste impopulaire auprès des Marocains, comme l’atteste ces témoignages recueillis par JawJab, qui invitent les internautes à témoigner à leur tour via des notes vocales sur un numéro indiqué en fin de vidéo.

Toutefois, à l’image de l’heure d’été maintenue, les Marocains gardent aussi intact leur sens de  l’humour. C’est au moins ça qu’on ne leur enlèvera pas.