MAROC
13/09/2018 10h:32 CET

Les autorités israéliennes rouvrent le point de passage d'Erez entre Gaza et Israël

Pour les Gazaouis, le terminal constitue le mince lien physique avec l’extérieur.

Mohammed Salem / Reuters

INTERNATIONAL - Les centaines de palestiniens qui franchissent, en temps normal, le terminal Erez chaque jour pourront de nouveau se déplacer entre la bande de Gaza et Israël. Le seul point de passage qui lie les deux villes a rouvert jeudi 13 septembre après une fermeture d’une semaine. Israël avait fermé le terminal d’Erez après l’organisation d’une manifestation par des milliers de Palestiniens près du terminal.

Pour Israël, la fermeture était nécessaire “le temps de réparer des dégâts causés la veille par des protestataires palestiniens”, selon l’AFP. Les manifestants protestaient contre la décision de Trump de cesser le versement d’aides à l’UNRWA, agence onusienne d’aide aux réfugiés palestiniens.

 

Pendant la fermeture, les autorités israéliennes ne laissaient passer que les cas humanitaires “comme les patients nécessitant des soins en Israël ou au-delà”, alors que le terminal est utilisé quotidiennement par des étudiants ou des hommes d’affaires, précise l’AFP. 

Depuis mars dernier, plus de 176 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens et un soldat israélien a péri dans ces heurts. Le territoire enclavé entre Israël, l’Egypte et la Méditerranée, est soumis depuis dix ans à un sévère blocus terrestre et maritime par les Israéliens.