ALGÉRIE
18/09/2019 09h:34 CET

Les arrestations de militants du hirak relèvent d’une “approche politique erronée” (Sellini - bâtonnier d’Alger)

Archives
Abdelmajid Sellini

“Certains détenus du hirak pourraient être libérés dans deux semaines” a déclaré au journal El Khabar, Me Abdelmadjid Sellini, bâtonnier de l’ordre des avocats d’Alger qui a estimé que les arrestations sont motivées par une approche politique erronée.

Le bâtonnier a fait état “d’informations” sur la libération de “certains détenus du Hirak dans deux semaines. “Il n’est pas possible que les choses demeurent ainsi alors que le pays va vers une échéance électorale importante” a-t-il indiqué.

Pour le bâtonnier les arrestations ciblant des activistes entrent dans une stratégie que le pouvoir “considère nécessaire dans la phase actuelle, des cartes utilisées pour faire passer des choses précises. Je ne vois aucun intérêt, ni aucune raison à ces arrestations dès lors que chacun exprime son avis et sa position politique dans le cadre des libertés reconnues à tous les citoyens”.

Me Selini estime qu’il n’y a dans les opinions et positions exprimées “aucune atteinte à la sécurité du pays et il n’y a pas parmi eux qui veulent du mal au pays, ou qui seraient complices de parties ou qui recevraient des ordres. Je considère que les arrestations actuelles relèvent d’une approche politique erronée. Il y a des informations sur la libération de certains détenus du hirak dans les deux semaines comme une forme d’apaisement et pour faire baisser la tension”.