ALGÉRIE
22/11/2018 14h:45 CET

Les applications mobiles "boudées" par une majorité de médias algériens

Dans la catégorie presse écrite, la plus importante en nombre parmi les médias algériens, seuls treize titres, francophones pour la plus part, ont édité des applications mobiles.

wutwhanfoto via Getty Images

Sur plus d’une centaine de médias, tous supports confondus (presse écrite, sites d’informations, chaines de télévisions et radios), une vingtaine seulement se sont dotées d’applications mobiles. Et pourtant, plus de la moitié des internautes algériens se connectent via leurs smartphones et tablettes.

Une vingtaine de médias algériens (18 plus exactement), pour la plupart des titres de la presse écrite, diffusent leurs informations via des applications mobiles, en plus de leurs sites Web.

Sur plus d’une centaine de supports (écrits, électroniques et audiovisuels), rares sont donc à choisir de fidéliser leurs lecteurs/téléspectateurs/auditeurs via une application mobile dédiée. Pour la plupart de ces applications mobiles, il faut… deviner leur existence, puisqu’elles ne sont pas toutes mises en valeur via un lien de téléchargement sur les sites web concernés.

Dans cette première partie, nous allons faire le tour des applications mobiles des médias algériens, tous supports confondus (télévision, radio, presse écrite et online). Dans une seconde étape nous allons explorer quelques-uns d’entre elles.

Dans la catégorie presse écrite, la plus importante en nombre parmi les médias algériens, seuls treize titres, francophones pour la plus part, ont édité des applications mobiles en support à leurs sites internet. Il s’agit des quotidiens : Le Soir d’Algérie, Liberté, Le Buteur, El Khabar, Echourouk El Yaoumi, L’Expression, El Moudjahid, El Heddaf, L’Est Républicain,

El Khabar Erriadhi, Le Jeune Indépendant, El Bilad, ainsi que l’application du défunt journal La Tribune qui est toujours disponible en téléchargement sur Google Play.

Pour la presse online, il existe des applications mobiles pour seulement quatre sites d’information. Il s’agit du HuffPost dont l’application permet d’accéder à “l’ensemble des 16 éditions internationales” du site d’information, et des journaux électroniques Tout sur l’Algérie (TSA), Algérie Patriotique et DZFoot.

Dans la catégorie des médias audiovisuels, il n’existe que deux applications mobiles celles de Ennahar TV et Samira TV.

A ces applications il faut ajouter celle de Echourouk Portail qui permet l’accès aux informations mises en lignes par une dizaine de supports appartenant au groupe éponyme.

Cependant, pour quasiment toutes ces applications mobiles, il fallait, pour en connaître existence, faire du “porte à porte” en tapant le nom du média sur Google Play ou App Store le magasin d’applications iOS d’Apple. Seuls sont indiqués sur les sites web, les liens vers les pages Facebook, Twitter, éventuellement Youtube (pour les chaines de télévision), ou le flux RSS, mais rarement un lien pour télécharger leurs applications mobiles lorsqu’elles existent. Il arrive aussi qu’un lien ne fonctionne pas. Les seules sites de médias qui annoncent sur

leur pages d’accueil les liens vers leurs applications mobiles sont : “Echourouk Online” (Portail Echourouk), “L’Expression”, “L’Est Républicain”, ” El Khabar Erriadhi”, “Le Jeune Indépendant”, “TSA”, “Algérie Patriotique”, “DZFOOT”, “Ennahar Online” (qui donne le lien de Ennahar TV).

Près de 1,5 million de téléchargements

Si les médias francophones sont plus nombreux à avoir des applications mobiles, ils sont bien loin en nombre de téléchargements des médias arabophones. Les dix-huit applications mobiles recensées totalisent près de 1,5 million de téléchargements sur Google Play, dont plus d’un million pour la seule application de la chaine “Ennahar TV”. Dans la catégorie de +100.000 téléchargements on retrouve les applications de “Echourouk El Yaoumi” et “Samira TV”.

Toujours sur Google Play, les applications des quotidiens “Liberté” et “El Khabar” totalisent chacune +50.000 téléchargements.

Pour la plus part des autres applications mobiles le nombre de téléchargements est de +10.000. C’est le cas de celles du “Le Soir d’Algérie”, “L’Expression”, “El Moudjahid”, “El Khabar Erriadhi”, “El Bilad” et “Echourouk Portail”, “TSA”, “Algérie Patriotique”, et “DZFOOT”. Pour les autres applications Android, le nombre de téléchargement est comme suit : “Le Buteur” (+5.000), L’Est Républicain (+1000), “Le Jeune Indépendant” (+500).

Sur l’App Store d’Apple on trouve les applications mobiles iOS pour iPhone et iPad iOS de : “Le Soir d’Algérie”, “Liberté”, “L’Expression”, “El Moudjahid”, “TSA”, “Algérie Patriotique”, et “DZFOOT”.

Le nombre de téléchargements de l’application mobile du HuffPost n’est pas pris dans ce décompte car, éditée par la “maison mère”, elle permet d’accéder à l’ensemble des 16 éditions internationales de ce média.

Par ailleurs, concernant les éditeurs de ces applications mobiles, ils sont quelques-uns à en éditer plusieurs. C’est le cas de “Novasup” qui édite celles “Echourouk El Yaoumi”, “Le Soir d’Algérie”, “Liberté”, “L’Expression”, et “El Moudjahid”. “Dzayn.com” qui édite les applications Android de “Ennahar TV” et “Le Jeune Indépendant”. Et “MN DEV” (Massib Nasreddine) pour “El Khabar”, “El Haddef”, “Le Buteur”, et “L’Est Républicain”.

Par ailleurs, “Kreo Agency” édite celle d’“El Bilad”. “Smartapps inc” pour “Samira TV”. “Sarl LAMA.COM” pour l’application d’“Algérie Patriotique”. Et “DZFOOT Labs” qui édite l’application “DZFOOT”.