ALGÉRIE
28/05/2018 03h:03 CET

Les Algériens consomment quatre fois plus de viandes durant le Ramadhan

Louafi Larbi / Reuters

La consommation des viandes rouges et blanches en Algérie est multipliée par quatre durant le mois de ramadhan par rapport aux autres mois de l’année alors que la consommation des autres produits alimentaires est doublée, a indiqué dimanche à Alger le vice-président de la Fédération Algérienne des Consommateurs (FAC), M. Mohamed Abidi.

“Durant le ramadhan, la consommation des viandes blanches est estimée à 74.000 tonnes alors que celle des viandes rouge est de 37.000 tonnes en moyenne. Ainsi, la consommation des viandes durant ce mois sacré représentent 380% de la consommation mensuelle durant le reste des mois”, a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse animée avec le président de la Fédération Zaki Hariz.

En moyenne, chaque ménage en Algérie consomme 9kg de volaille et 4,5kg de viandes rouges durant le mois sacré, a-t-il précisé en soulignant que la consommation des autres produits alimentaires représente 170% de leur consommation mensuelle moyenne durant le reste de l’année.

De ce fait, la hausse des prix des produits alimentaires, observée chaque ramadhan, même si elle est alimentée par la spéculation et la baisse de l’offre parfois, elle est surtout le “résultat direct de l’augmentation brusque  de la demande durant ce mois”, estime M. Abidi.

Selon une étude menée par la fédération en 2015, les dépenses moyennes des 8,2 millions de ménages en Algérie étaient de 75.000 DA par ménage durant le mois du ramadhan contre une moyenne mensuelle de 36.000 DA durant le reste des mois.

“Cela veut dire que les dépenses des ménages passent de deux fois le SNMG à quatre fois le SMNG durant le ramadhan. Ce constat nous interpelle pour sensibiliser les consommateurs sur la nécessité de réorienter leurs dépenses”, a-t-il dit.