25/04/2019 10h:04 CET | Actualisé 25/04/2019 10h:04 CET

L'équipementier automobile Magna ouvre une usine à Kénitra

Un investissement de 11,3 millions de dollars et 275 emplois à la clef.

Magna
Magna a récemment entamé les travaux de construction d'une nouvelle installation à Kénitra, destinée à fournir aux constructeurs automobiles mondiaux des rétroviseurs intérieurs et extérieurs.

INVESTISSEMENT - La société canadienne Magna, spécialisée dans l’équipement des voitures, vient de lancer les travaux de sa deuxième usine au Maroc. Installée à Kénitra, elle sera destinée à fournir aux constructeurs automobiles mondiaux des systèmes de rétroviseurs extérieurs et intérieurs, dévoile un communiqué de l’entreprise.

Pour s’étendre au Maroc, où “l’industrie automobile continue de se développer”, Magna a investi 11,3 millions de dollars, et promet 275 emplois. La production dans cette nouvelle usine d’environ 5.700 m2 devrait être lancée au printemps 2020. “Nous apprécions le nombre élevé d’employés qualifiés et de talents en ingénierie dans la région, et nous sommes impatients de constituer une équipe solide et compétente”, a déclaré John O’Hara, président de Magna Mechatronics, Mirrors and Lighting.

La société canadienne est déjà présente au Maroc après la création d’une joint-venture d’ingénierie basée avec Altran Technologies SA, à Casablanca en octobre 2018. Cette expansion est “un mouvement stratégique pour Magna, alors que nos clients continuent de croître dans la région”, a assuré John O’Hara.