TUNISIE
09/10/2019 10h:20 CET

L'équipe de campagne de Nabil Karoui organise une marche de contestation à travers le pays

Appelée la “marche de la Tunisie libre”, celle-ci se veut un moyen de protestation contre contre la détention du candidat

picture alliance via Getty Images

Une marche de contestation organisée par l’équipe de campagne de Nabil Karoui a débuté, mercredi, à 8h00 du matin, dans le gouvernorat de Gabes.

Selon un communiqué publié par l’équipe de campagne, celle-ci compte se poursuivre à travers d’autres gouvernorats dont Sfax, Kairouan en passant par Sousse, Mahdia, Monastir, Béja et Bizerte pour s’achever le vendredi 11 octobre 2019 à Tunis, à l’avenue Habib Bourguiba.

équipe de campagne de Nabil Karoui
Organisation de la marche organisée par l'équipe de campagne de Nabil Karoui

 

Appelée la “marche de la Tunisie libre”, celle-ci se veut un moyen de protestation contre contre la détention du candidat à l’élection présidentielle Nabil Karoui à quelques jours du deuxième tour prévu pour dimanche 13 octobre.

Nabil Karoui, candidat à l’élection présidentielle anticipée et qualifié pour le second tour, a été arrêté le 23 août suite à un mandat d’arrêt émis par l’une des chambres d’accusation près de la Cour d’appel de Tunis. 

Malgré plusieurs demandes de libération, dont la dernier le 01 octobre dernier, de la part de son comité de défense, toutes ont été rejetées par la justice. 

Dans une lettre ouverte à Rached Ghannouchi, président du parti Ennahdha, Nabil Karoui l’accuse d’être derrière son maintien en détention.

Le 28 juin dernier le juge d’instruction du pôle judiciaire économique et financier a décidé le gel des avoirs et une interdiction de quitter le territoire contre Nabil et Ghazi Karoui. Ces mesures font suite à une plaine portée le 14 mars 2014 par l’ONG “I Watch” auprès du pôle judiciaire économique et financier contre les frère Karoui pour “suspicion de blanchiment d’argent” à travers des sociétés dont ils seraient propriétaires en Algérie, au Maroc et au Luxembourg.

Le président du Conseil d’administration du Groupe Nessma avait publié un bilan financier et fiscal de la société afin de mettre un terme à ce qu’il qualifie “de rumeurs” et d’accusations non fondées.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.