MAROC
29/04/2015 13h:42 CET | Actualisé 29/04/2015 13h:51 CET

Élections: Les partis de l'opposition demandent des législatives anticipées

Shutterstock / Sadik Gulec

ÉLECTIONS - "Le Chef du gouvernement nous accuse de demander le report les élections communales et régionales qui se tiendront en septembre. Or, nous avons clairement démenti ces allégations", explique au HuffPost Maroc un député de l'opposition, qui poursuit que "malgré cela, la majorité continue de ressasser la même accusation".

L'opposition a donc décidé de "demander, lors d'une réunion de la Commission de l'intérieur et des collectivités territoriales à la Chambre des représentants, tenue lundi 27 avril, des élections législatives anticipées", selon le député.

La demande, formulée par Noureddine Mediane, le président du groupe parlementaire istiqlalien à la Chambre des représentants, a été faite au nom des partis de l'opposition.

"Nous pensons qu'il est nécessaire de tenir des législatives anticipées. Le gouvernement a atteint un niveau d'impopularité jamais vu, et de larges franges de la société sont mécontentes de sa politique sociale", estime notre interlocuteur, qui juge "improbable" que le gouvernement accepte cette revendication.

"Nous ne nous attendons pas à une réponse de la part de la majorité. Nous avons fait cette demande pour montrer à l'opinion publique que nous sommes prêts pour les élections, et que s'il y a demande de report, elle ne viendra certainement pas de l'opposition", conclut-il.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.