MAROC
19/09/2018 12h:25 CET

Légende du cinéma égyptien, l'acteur Gamil Ratib n'est plus

Gamil Ratib tire sa révérence après plus de 65 années de carrière.

KHALED DESOUKI via Getty Images
L'acteur Gamil Ratib (à gauche) lors de l'enterrement du réalisateur égyptien Youssef Chahine au Caire, le 28 juillet 2008.

CULTURE - Véritable légende du cinéma égyptien, l’acteur Gamil Ratib s’est éteint à l’aube du mercredi 19 septembre à l’âge de 91 ans. Sa présence charismatique avait marqué les esprits en occident comme dans le monde arabe, de “Lawrence d’Arabie” de David Lean aux côtés de Omar Sharif, à “Adieu Bonaparte” en passant par “Thierry la Fronde”, feuilleton phare des années soixante, où il jouait Zakaria.

Hospitalisé à Paris depuis juillet dernier, l’acteur franco-égyptien était rentré au Caire où il s’est éteint après la détérioration de son état de santé. L’enterrement aura lieu après la prière du Dohr à la mosquée Al-Azhar au Caire, précise son agent sur les réseaux sociaux.

Le président du syndicat des artistes égyptiens, Achraf Zaki, a déclaré à la presse que l’acteur “a transmis un beau message à travers toutes ses œuvres, qui resteront gravées dans l’histoire de l’Egypte”.

Né le 28 novembre 1926 d’un père égyptien et d’une mère française, Gamil Ratib fait sa première apparition au cinéma en 1946 dans le film “Ana el-Sharq” (“Je suis l’Orient”), aux côtés de l’actrice française Claude Godard. Il se rend ensuite en France, pour poursuivre ses études de droit et rejoindre la Comédie française.