MAROC
13/09/2018 19h:07 CET

En lice pour le Goncourt, l'écrivaine marocaine Meryem Alaoui également nommée pour le Prix de Flore 2018

Les nominations s'enchaînent pour la jeune auteure.

DR

LITTÉRATURE - La liste des nominations s’allonge pour l’écrivaine marocaine Meryem Alaoui, qui vient de publier cet été son premier roman “La vérité sort de la bouche du cheval” aux éditions Gallimard. Après une nomination au prestigieux Prix Goncourt 2018, elle rejoint la liste de la première sélection des auteurs pour le Prix de Flore 2018. 

Ecrit à la première personne, le roman raconte le quotidien de Jmiaa, une femme marocaine contrainte de se prostituer dans un quartier bouillant de Casablanca pour survivre et nourrir sa fille. Bien accueilli par la critique, “La vérité sort de la bouche du cheval” a propulsé l’écrivaine marocaine sur le devant de la scène littéraire française où elle concourt pour plusieurs titres. 

Le Prix de Flore, créé par l’écrivain français Frédéric Beigbeder en 1994, récompense les jeunes auteurs et très souvent, un premier roman. Réuni pour établir sa première liste mercredi 12 septembre, le jury a sélectionné dix ouvrages, dont le premier roman de Meryem Alaoui. La deuxième sélection sera annoncée le 18 octobre.

Parmi les autres titres nommés: 

  • Le malheur du bas d’Inès Bayard (Albin Michel)

  • Arcadie d’Emmanuelle Bayamak-Tam (P.O.L)

  • Reviens de Samuel Benchetrit (Grasset)

  • Techno freaks de Morgane Caussarieu (Serpent à plumes)

  • Ma vie de Saint de François-Xavier Delmas (Anne Carrière)

  • Babylone Express de Mathilde-Marie de Malfilâtre (Le Dilettante)

  • Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu (Actes Sud)

  • Sujet inconnu de Loulou Robert (Julliard)

  • Anatomie de l’amant de ma femme de Raphaël Rupert (L’Arbre vengeur)

“La vérité sort de la bouche du cheval” est également en lice, parmi 32 livres, pour le Prix du meilleur roman Fnac 2018.