TUNISIE
07/03/2019 15h:35 CET

Le Tunisien Yamen Manaï, finaliste de la 1ère édition du Prix Orange du Livre en Afrique 2019

Il avait remporté le prix des 5 continent de l'OIF en 2017.

Pierre MARCELLESI via Getty Images

L’écrivain tunisien Yamen Manaï a été retenu parmi les 6 finalistes du Prix Orange du Livre en Afrique 2019.

Grâce à son livre “L’amas ardent”, l’écrivain tunisien sera concurrence avec la camerounaise Djaïli Amadou Amal pour son roman “Munyal, Les larmes de la patience”, le sénégalais Khalil Diallo pour son roman ”À l’orée du trépas”, le marocain Youssouf Amine Elalamy pour son roman “Même pas mort”, l’ivoirien Pierre Kouassi Kangannou pour son roman “La rue 171″ et la marocaine Salima Louafa pour son roman “Chairs d’argile”.

Les 6 auteurs finalistes présenteront leurs livres à Paris dans le cadre du Salon du livre le 15 mars prochain.

Le nom du vainqueur sera quant à lui annoncé le 23 mai à Yaoundé au Cameroun après une dernière sélection du jury.

Le lauréat remportera une dotation de 10.000 euros et bénéficiera d’une campagne de promotion de son ouvrage.

Organisé par la Fondation Orange et l’Agence Culturelle Africaine, ce prix bénéficie du soutien institutionnel de l’Institut Français, de l’Unesco, de l’OIF et de l’AFD et du soutien logistique de DHL.

“L’Amas ardent” (Editions Elyzad, Tunisie) qui avait remporté le prix des 5 continents organisé par l’Organisation internationale de la Francophonie  le Prix Comar d’Or en 2017 est, le troisième roman de Yamen Manaï. Ce dernier retrace l’histoire d’un apiculteur dans un pays imaginaire qui mène une vie d’ascète auprès de ses abeilles.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.