TUNISIE
18/09/2018 17h:07 CET | Actualisé 18/09/2018 17h:08 CET

Le Tunisien Mohamed Aymen Ben Ouanes finaliste du concours international de vulgarisation scientifique "Ma Thèse en 180 secondes"

À Lausanne, Mohamed Aymen Ben Ouanes devra présenter sa thèse en 3 minutes, un défi de taille qui l’attend.

Facebook/Aymen Ben Ouanes

Le concours de vulgarisation scientifique “Ma thèse en 180 secondes” en est à sa 5ème édition.

Et cette année, ce sera le jeune tunisien Mohamed Aymen Ben Ouanes, doctorant de l’Université de Carthage qui représentera la Tunisie après avoir remporté la finale nationale. Il présentera son travail sur la récupération de l’énergie vibratoire ambiante.

Dans une interview accordé à l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), le jeune affirme avoir choisi de postuler au concours pour deux raisons: D’abord “tester mes capacités à parler en public devant un auditoire qui ne soit pas forcément constitué de spécialistes, et s’efforcer de le convaincre ou de moins de susciter son intérêt” mais aussi de pouvoir aborder sa thèse sous un autre angle qui permettrait de mieux expliquer les articulations de sa démonstration.

Face à de sérieux candidats lors du concours national, le jeune homme ne cache pas qu’il a surfé entre doutes et espoirs. Mais “après la proclamation des résultats, j’ai éprouvé un grand soulagement de voir mes efforts couronnés de succès, notamment en pensant à la perspective de représenter mon pays, la Tunisie, dans cette compétition internationale à Lausanne” affirme-t-il sur le site de l’AUF.

À Lausanne, Mohamed Aymen Ben Ouanes devra présenter sa thèse en 3 minutes, un défi de taille qui l’attend: “D’où la nécessité de concevoir, d’inventer une démarche, une stratégie qui doit à la fois ‘plaire et instruire’, comme dans le théâtre classique. J’ai donc dû rédiger un texte où l’on trouvait une certaine théâtralité” explique-t-il.

Doctorant en 3ème année de thèse en mécanique appliquée à l’Ecole Polytechnique de Tunisie et en électronique et systèmes embarqués à l’Université Paris-Est, le jeune homme est un passionné. 

Il a déjà remporté le 1er prix à l’échelle nationale au concours 24 heures de l’innovation annonce l’AUF.

Fan de cinéma, il a réalise également des courts-métrages dont certains ont été diffusés au Festival du Film Amateur de Kélibia.

La finale internationale du concours “Ma Thèse en 180 secondes” aura lieu le 27 septembre prochain à Lausanne. 18 candidats de différents pays à l’instar du Maroc, de la France ou du Bénin, présenteront leurs thèses à un jury.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.