TUNISIE
07/05/2019 15h:51 CET

Le styliste franco-tunisien Max Azria décède à l'âge de 70 ans

Né à Sfax, il avait été l'un des pionnier du prêt-à-porter féminin haut de gamme.

Andrew Kelly / Reuters

L’icône de la mode Max Azria est décédé, dans la nuit du 6 mai 2019 à Houston ont annoncé plusieurs médias américains et confirmé par son épouse Lubov Azria.

Franco-tunisien et américain d’adoption, il serait décédé à l’hôpital de Houston après un long combat contre le cancer ont indiqué des sources proches de la famille du styliste citées notamment par le magazine américain Blast.

Né à Sfax en 1949, Max Azria s’envole pour Paris avec sa famille à l’âge de 13 ans. Après avoir travaillé dans des boutiques de mode, il lance avec son frère une entreprise de confection qu’ils vendront plus tard.

En 1981, il s’installera à Los Angeles et développe ses premières lignes de vêtements pour la marque Jess. Après 8 années, il lancera en 1989 sa marque de prêt-à-porter féminin haut de gamme: BCBGMAXAZRIA.

"Lorsque Max a lancé BCBG en 1989 et que je l'ai rejoint en 1992, il n'y avait pas de marché de prêt-à-porter contemporain. Il l’a inventé en se basant sur le prix et le type de vêtements", a récemment déclaré son épouse Lubov Azria au magazine WWD.

 

À partir de là commence la grande success-story de cet enfant de Sfax: En 1992, il ouvre sa première boutique à Los Angeles avant de racheter en 1998 la maison de prêt-à-porter américaine Hervé Léger avant de s’attaquer à Manoukian.

Il lancera également la marque “Max Azria Atelier” en 2004, avec une collection de robes de soirées de luxes portées par les plus grandes star à l’instar de Sharone Stone, Halle Berry ou Alicia Keys, et “Max Azria” en 2006. 

Brendan McDermid / Reuters

 

Une année plus tard, il s’associera à Carrefour pour lancer la marque grand public “Tex by Max Azria”.

Le styliste a réussi ainsi à bâtir un véritable empire: le BCBGMAXAZRIA Group, un groupe regroupant 22 marques, qu’il dirigera jusqu’en 2016.

Véritable référence du monde de la mode, Max Azria a été multirécompensé tout au long de sa carrière recevant notamment le prix de “Fashion Designers of America” en 1998.

L’enfant du pays n’oubliera jamais sa Tunisie natale puisqu’il y fit l’une de ses dernières apparitions en 2014 en présentant ses créations au Musée de Carthage en marge de la 6ème édition de la Fashion Week de Tunis.

Anis Mili / Reuters

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.