MAROC
27/06/2018 12h:50 CET

Le "Salvator Mundi" de Léonard de Vinci dévoilé en septembre au Louvre Abu Dhabi

Le tableau le plus cher du monde sera bientôt dévoilé au grand public.

Isabel Infantes - PA Images via Getty Images

CULTURE - Le “Salvator Mundi” de Léonard de Vinci, tableau le plus cher du monde, sera présenté pour la première fois au grand public le 18 septembre prochain au Louvre Abu Dhabi aux Émirats arabes unis, a annoncé le département de la Culture et du Tourisme d’Abu Dhabi ce mercredi 27 juin.

Acquis pour la spectaculaire somme de 450 millions de dollars lors d’une vente aux enchères organisée en novembre dernier à New York par la maison Christie’s, le tableau sera la première peinture de l’artiste italien exposée en permanence dans un pays du Moyen-Orient, rappelle le quotidien émirati The National.

Après sa présentation à Abu Dhabi, le tableau sera exposé temporairement au musée du Louvre à Paris, lors d’une exposition sur Léonard de Vinci prévue à partir d’octobre 2019 pour célébrer le 500ème anniversaire de la mort de l’artiste, précise la même source. Le tableau rejoindra Abu Dhabi en février 2020, à la fin de l’exposition.

“Cela reflétera une nouvelle étape dans la relation entre Abu Dhabi et Paris, les prêts (d’oeuvres, ndlr) se faisant des Emirats arabes unis à l’Europe, plutôt que l’inverse”, souligne The National.

“Perdu et caché pendant si longtemps alors qu’il appartenait à des propriétaires privés, le chef-d’oeuvre de Léonard de Vinci est désormais le cadeau que nous offrons au monde. Il nous appartient à tous”, a déclaré le président du département du Tourisme et de la Culture d’Abu Dhabi, Mohamed Khalifa Al-Mubarak.

Eduardo Munoz Alvarez via Getty Images
Le tableau "Salvator Mundi" de Léonard de Vinci vendu aux enchères lors d'une vente organisée par la maison Christie's, le 15 novembre 2017 à New York.

Peinte aux alentours de 1500 sur du bois de noyer, “Salvator Mundi” (“Sauveur du Monde”) est une peinture à l’huile représentant le buste de Jésus-Christ, rappelle le Louvre Abu Dhabi sur son site. “Vêtu d’une tunique fluide pourpre et d’un bleu azur, il fait face à l’observateur. Il présente une sphère de cristal dans la main gauche et lève la main droite en signe de bénédiction”, détaille-t-il.

Si l’identité de l’acquéreur du tableau n’a pas été officiellement annoncée, l’heureux propriétaire ne serait autre que le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane, selon les informations obtenues en décembre dernier par le Wall Street Journal. Le prince aurait eu recours à un intermédiaire pour acheter le tableau, offert aux Émirats arabes unis dans le but d’être exposé au Louvre Abu Dhabi.