23/01/2019 11h:09 CET | Actualisé 23/01/2019 11h:09 CET

Le roi Mohammed VI inaugure le nouveau terminal 1 de l'aéroport Mohammed V de Casablanca

L'aéroport pourra désormais accueillir 14 millions de passagers par an.

MAP

TRANSPORT - Le roi Mohammed VI a inauguré, mardi 22 janvier, le projet d’extension, de réaménagement et de modernisation du terminal 1 de l’aéroport international Mohammed V de Casablanca, ayant mobilisé des investissements de l’ordre de 1,585 milliard de dirhams. Un projet qui porte la capacité globale de cette plate-forme, considérée comme hub aéroportuaire dans la région et en Afrique, à 14 millions de passagers par an.

D’une superficie de 76.000 m2, le nouveau terminal permettra, à lui seul, l’accueil et le traitement d’un trafic annuel de 7 millions de passagers et comporte huit nouveaux postes de stationnement d’avions, dont trois pour gros porteurs et un dédié à l’Airbus 380. 

Lors de l’inauguration, le roi Mohammed VI était accompagné du directeur général de l’Office national des aéroports (ONDA), Zouhair Mohamed El Aoufir, du ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Économie sociale, Mohamed Sajid, et du ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit.

Le terminal 1 en détails

Dédié à la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) et à ses partenaires, le terminal 1 se dote d’équipements pour fluidifier le cheminement des passagers (trottoirs roulants, portes automatiques, escaliers mécaniques, ascenseurs), une signalétique claire et visible, ainsi que 9 passerelles télescopiques, dont une triple passerelle pour l’accueil des avions de type A380.

Abritant une zone de transit national et international, le terminal 1 comporte également des bureaux de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, destinés au conseil et à l’assistance des Marocains résidant à l’étranger (MRE), des banques et des agences de change, des galeries commerciales aménagées suivant le concept de “walk-through”, des espaces de restauration et de détente des passagers, de culte et d’autres dédiés aux enfants.

Les travaux ont également porté sur l’aménagement d’une esplanade piétonne dotées d’espaces verts à l’extérieur de l’aéroport, d’un parking de voitures d’une capacité de 2.075 places sur deux niveaux, ainsi qu’une aire de dépose-minute. Ce projet a été réalisé grâce à la contribution de 25 entreprises nationales et six étrangères.

Medias24