MAROC
24/03/2018 19h:55 CET

Le roi Mohammed VI condamne la prise d’otages à Trèbes et les attaques perpétrées à Carcassonne

Dans un message adressé au président Emmanuel Macron.

FADEL SENNA via Getty Images

TERRORISME - Le roi Mohammed VI a condamné avec la plus grande vigueur la prise d’otages qui a eu lieu, vendredi, dans un supermarché à Trèbes et les attaques qui l’ont précédée à Carcassonne, exprimant son soutien et sa solidarité au président français, Emmanuel Macron.

“Au nom du peuple marocain et en mon nom personnel, je condamne avec la plus grande vigueur cet acte terroriste abject, vous assurant de notre ferme soutien et entière solidarité dans cette épreuve”, a souligné le souverain dans un message adressé au président Macron, et relayé ce samedi par la MAP.

Le souverain a affirmé dans son message avoir appris avec une “vive émotion la tragique prise d’otages” à Trèbes et les “les attaques odieuses” qui l’ont précédée à Carcassonne, poursuit la même source.

Le roi a présente à M. Macron, et à travers lui, aux familles des victimes et à l’ensemble du peuple français, ses condoléances les plus sincères et l’expression de sa profonde compassion, souhaitant prompt rétablissement aux blessés.

Né le 11 avril 1992 au Maroc, Redouane Lakdim, auteur présumé de la prise d’otages en France, allait avoir 26 ans “et était connu pour des faits de petite délinquance et nous l’avions suivi et nous pensions qu’il n’y avait pas de radicalisation, mais il est passé à l’acte brusquement”, avait précisé hier Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur français. Redouane Lakdim a été abattu hier après-midi par les forces de l’ordre françaises, quelques minutes après l’assaut donné par le GIGN.