MAROC
15/07/2019 17h:37 CET

Le roi Mohammed VI adresse ses condoléances à la famille Mégri

Hassan Mégri est décédé, dimanche, à l'âge de 77 ans.

Facebook/Hassan Megri

CONDOLÉANCES  - Le roi Mohammed VI a adressé “un message de condoléances et de compassion à la famille de l’artiste feu Hassan Mégri, décédé dimanche à l’âge 77 ans, des suites d’une longue maladie”.

Dans ce message, relayé par la MAP, le souverain exprime “aux membres de la famille du regretté, et à travers eux à l’ensemble de ses amis et ses fans, ses vives condoléances et ses sincères sentiments de compassion suite à la disparition de ce brillant artiste”. Et de rappeler que le défunt a été “membre fondateur du groupe musical les ‘Frères Mégri’, qui a contribué à l’enrichissement de la chanson marocaine moderne, grâce à son style musical qui s’est distingué au fil des générations aux niveaux national et international”.

Dans son message, le roi Mohammed VI dit partager “la peine avec la famille du regretté” et “implore le tout-puissant d’accorder patience et réconfort à ses proches et de rétribuer amplement le défunt pour les nobles actions artistiques qu’il a réalisées au service de sa patrie et de l’accueillir parmi les saints et les vertueux”. 

Les Frères Mégri, groupe mythique 

Artiste aux talents divers, auteur-compositeur mais aussi peintre et calligraphe, Hassan Mégri a tiré sa révérence dimanche 15 juillet après un long combat contre la maladie. Aîné des Frères Mégri, ce groupe mythique de la musique marocaine des années 70, le défunt a été inhumé dimanche après-midi après la prière d’Al-asr au cimetière Chouhada à Rabat.

Né à Oujda en 1942, il était l’un des fondateurs du groupe Mégri avec ses frères Hassan, Mahmoud, Younès et sa sœur, Jalila, qui s’est imposé comme l’une des formations les plus populaires au Maroc. Parmi leurs tubes, le titre “Lili Touil” (“Ma nuit est longue”), qui a marqué plusieurs générations, est considéré comme l’un des chef-d’œuvres de la chanson marocaine atemporelle.

Couronné du prix du “Rabab d’Or” en 2003, distinction prestigieuse octroyée aux grandes stars du monde arabe, sous le parrainage du Conseil international de musique – UNESCO, les Mégri s’installent parmi les étoiles de la chanson arabophone.