17/11/2018 17h:46 CET | Actualisé 17/11/2018 17h:46 CET

Le roi inaugure la nouvelle gare de Rabat-Agdal

Le projet a coûté 800 millions de dirhams.

MAP

TRANSPORT - La nouvelle gare de Rabat-Agdal a été inaugurée par le roi Mohammed VI ce samedi 17 novembre. Ce projet a notamment pour objectifs d’accompagner la mise en service de la première ligne à grande vitesse (LGV) du royaume, baptisée “Al Boraq”, entre Tanger et Casablanca.

Cette gare, qui comprend un nouveau bâtiment voyageurs (23.000 m2) et des aménagements extérieurs (70.000 m² dont 12.000 m² pour l’esplanade), vise aussi à accompagner le développement urbain de la capitale à travers, notamment, la création de bureaux, commerces et hôtels avoisinants.

Le projet, qui a coûté 800 millions de dirhams et dont les travaux ont duré 28 mois, connectera les deux rives de la ville: la rive Nord (quartier Akkari et la nouvelle corniche de Rabat) et la rive Sud (quartier Agdal).

La nouvelle gare de Rabat-Agdal compte six quais de 400 m de longueur et dix voies, ainsi qu’un parking de 800 places (34.000 m2).

Inspiré par l’architecture aéroportuaire avec ses vastes halls, ses salles d’embarquement, ses départs et arrivées différenciés, son food-court et ses multiples enseignes de restauration, le bâtiment se veut un espace public fréquenté aussi bien par les voyageurs que par les visiteurs.

La nouvelle gare, conçue pour être accessible aux personnes à mobilité réduite, comporte des rampes d’accès au niveau du parking, du passage souterrain et du hall de la gare, des places réservées au niveau des bancs d’attente et une zone réservée de stationnement de voitures, qui a été dimensionnée selon les normes en la matière.

Elle comprend aussi un guichet spécial, des sanitaires spéciaux avec les équipements adéquats et un chariot élévateur d’accès aux trains.

La gare de Rabat-Agdal est l’une des quatre gares nouvelle génération inaugurées en ce jour pour accompagner la mise en service des trains à grande vitesse, à savoir Tanger-Ville, Kénitra et Casa-Voyageurs.