MAROC
21/05/2019 10h:54 CET

Le roi inaugure à Sidi Moumen un centre médical de proximité

Pour un investissement global de 60 millions de dirhams.

AIC PRESS

SANTÉ - Le roi Mohammed VI a inauguré, lundi 20 mai à l’arrondissement Sidi Moumen (est de Casablanca), un centre médical de proximité réalisé pour un investissement global de 60 millions de dirhams.

Les travaux de construction de ce projet mené par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité avaient été lancés en octobre 2016. Le centre permettra de “favoriser l’accès des personnes défavorisées à des soins de santé de base, de proximité et de qualité, et d’assurer un suivi médical périodique et régulier des personnes dont l’état de santé nécessite des consultations spécialisées”, rapporte la MAP.

Ce nouveau centre, ouvert tous les jours 24h/24, permettra également “d’accélérer les interventions en cas d’urgence médicale et d’atténuer la pression exercée sur l’hôpital préfectoral, ainsi que sur les centres de santé de niveau 1 et 2 existants, et d’éviter à des personnes souffrantes la peine de longs déplacements pouvant mettre en péril leur vie”, poursuit la MAP.

Le nouveau centre comporte un pôle des urgences médicales, une unité de soins de santé primaires (salles de consultations, de soins, de vaccination et de la santé maternelle et infantile/planning familial), un pôle des consultations spécialisées externes (cardiologie, ophtalmologie, ORL, dermatologie, gastro-entérologie, pédiatrie, gynécologie), une unité de rééducation orthopédique et un pôle médico-technique avec un bloc opératoire (deux salles de chirurgie et une de réveil).

Il abrite aussi un pôle de santé mère-enfant disposant d’une unité technique d’accouchement (4 salles de naissance), et de salles d’examen, d’échographie, et de soins de nouveaux nés. Il dispose également d’une unité de soins bucco-dentaires, une unité d’imagerie médicale (radiologie, mammographie, échographie, panoramique dentaire), un laboratoire d’analyses médicales, une unité de stérilisation et une autre d’hospitalisation (6 chambres doubles), une pharmacie, une salle de sensibilisation et une morgue.

21 médecins généralistes, urgentistes et spécialistes, 38 infirmiers, ainsi que des cadres administratifs et techniques travailleront dans ce centre qui permettra de desservir une population de près de 500.000 habitants.

Il s’agit du deuxième centre médical de ce genre lancé par le roi après celui inauguré le 11 mai au quartier El Youssoufia à Rabat. D’autres sont prévus à Témara, à Casablanca (ville nouvelle d’Errahma) et à Tanger (arrondissement Beni Makada).