MAROC
18/01/2019 14h:45 CET

Le roi Felipe VI d'Espagne et la reine Letizia bientôt en visite d'État au Maroc?

Après avoir été maintes fois reportée, cette visite pourrait enfin avoir lieu.

- via Getty Images

VISITE - Le roi Felipe VI d’Espagne et son épouse Letizia devraient se rendre au Maroc le 13 et 14 février. Selon El País, qui cite des sources diplomatiques, les deux pays seraient en train de finaliser les préparatifs de cette visite d’État, reportée à plusieurs reprises depuis des mois.

Le couple royal, qui devrait se rendre à Rabat et Casablanca, devrait être accompagné d’une délégation de ministres du gouvernement espagnol, parmi lesquels le ministre des Affaires étrangères Josep Borrell, le ministre de l’Intérieur Fernando Grande-Marlaska, le ministre de l’Equipement José Luis Ábalos et la ministre de l’Éducation Isabel Celaá.

Des ministres et responsables du milieu économique devraient également être du voyage, selon le quotidien espagnol. La liste finale des membres de la délégation dépendra cependant des accords qui seront signés entre les deux pays et qui sont toujours en cours de négociation, précise la même source.

Selon El País, le roi et la reine d’Espagne pourraient profiter de leur venue pour faire une apparition au Salon international de l’édition et du livre (SIEL) de Casablanca, qui se tiendra du 7 au 17 février et dont l’invité d’honneur est, cette année, l’Espagne.

Ce sera la deuxième visite du roi et de la reine d’Espagne au Maroc après celle qui avait suivi l’accession du prince Felipe VI au trône d’Espagne, en juillet 2014. “Bien que les échanges de visites entre représentants soient relativement fréquents, les voyages d’État sont exceptionnels”, souligne El País.

Le précédent roi d’Espagne, Juan Carlos, et sa femme la reine Sofia, n’avaient effectué que deux visites d’État au Maroc en 39 ans de règne: en 1979, lorsque le roi Hassan II était sur le trône, et en 2005, avec le roi Mohammed VI, rappelle le quotidien espagnol.

La visite d’Etat de Felipe VI au Maroc est attendue depuis longtemps. La Casa Real l’a désignée comme une “priorité” dans l’agenda étranger du nouveau monarque espagnol, mais le blocus politique qui a suivi les élections générales de 2015 en Espagne et la crise en Catalogne l’ont obligé à la reporter.

Prévue pour novembre 2017, elle a été suspendue en raison de la décision du roi Mohammed VI d’assister au sommet entre l’Union européenne et l’Union africaine qui se tenait à ce moment-là en Côte d’Ivoire. Ensuite reportée pour janvier 2018, le Maroc l’a finalement annulée une semaine avant sans donner d’explications.

LIRE AUSSI: