20/10/2018 12h:11 CET | Actualisé 20/10/2018 12h:12 CET

Le roi demande à Akhannouch de trouver une stratégie pour relancer le secteur agricole

Et créer de nouvelles activités génératrices d’emplois et de revenus, notamment pour les jeunes.

AICPRESS

AGRICULTURE - Le roi Mohammed VI a reçu, vendredi 19 octobre au palais royal de Marrakech, Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, indique un communiqué du cabinet royal.

Au cours de cette audience, le souverain a réitéré “ses souhaits et ambitions pour un monde rural marqué par la création de nouvelles activités génératrices d’emplois et de revenus, essentiellement en faveur des jeunes”, note le communiqué diffusé par la MAP.

Des souhaits et ambitions qui devront être réalisés “par l’élargissement du champ de l’investissement agricole à toutes les catégories, tout en favorisant l’émergence d’une classe moyenne agricole et en rendant plus accessible le foncier agricole à l’investissement productif par la mise à disposition progressive, au profit des ayants-droit, d’un million d’hectares supplémentaires de terres collectives”, tel qu’il l’avait souligné le 12 octobre lors du discours d’ouverture du Parlement.

Le roi a ainsi “réaffirmé l’importance d’intégrer les questions de l’emploi et de la réduction des inégalités et de lutte contre la pauvreté et l’exode rural au cœur des priorités de la stratégie de développement agricole”, poursuit le cabinet royal.

A cet effet, le ministre de l’Agriculture a été chargé par le roi “d’élaborer et de soumettre à la haute attention royale une réflexion stratégique globale et ambitieuse pour le développement du secteur”, conclut la même source.