ALGÉRIE
27/03/2019 09h:54 CET | Actualisé 27/03/2019 09h:55 CET

Le RND salue la position de l'armée et "conseille" à Bouteflika de démissionner

Getty Editorial

Le Rassemblement national démocratique (RND) a conseillé au président sortant Abdelaziz Bouteflika de démissionner en vertu du paragraphe 4 de l’article 102 de la Constitution. 

Dans un communiqué de presse publié ce mercredi 27 mars 2019, le parti de l’ex-Premier ministre, Ahmed Ouyahia, qui a salué la position de l’armée algérienne et de son Chef d’Etat Major, Gaïd Salah, a également conseillé au Chef de l’Etat la nomination d’un gouvernement.

Le RND a affirmé qu’il “suivait avec un grand intérêt l’évolution de la situation du pays”. Le parti, rappelant avoir soutenu la “feuille de route de sortie de la crise” attribuée à Bouteflika, affirme avoir “déjà évoqué l’application de l’article 102 comme sortie de crise lors de la réunion avec les secrétaires des bureaux de wilayas”.

Dans le même communiqué, le RND a salué “la position de l’armée nationale populaire qui veille à la sécurité de l’Algérie”, exprimant également son admiration pour le “moudjahid Abdelaziz Bouteflika.”

Le RND a conseillé à ce dernier de démissionner, en vertu du paragraphe 4 de l’article 102, “afin de faciliter le déclenchement de la période de transition”. 

Le même parti a également préconisé “la nomination d’un gouvernement afin d’éviter un vide gouvernemental durant cette période sensible”.