LES BLOGS
02/08/2019 15h:27 CET | Actualisé 02/08/2019 15h:27 CET

Le régime, tôt ou tard, mais le peuple, lui, ne disparaîtra pas

- via Getty Images

1.    Un peuple qui a su endurer avec patience plusieurs décennies d’agression quotidienne, qui a su tirer les leçons politiques les plus justes de son combat contre la corruption et l’arbitraire, qui a su inventer des formes de lutte et de mobilisation inédites,

2.    Un tel peuple ne va pas se laisser convaincre par des discours d’une autre époque, ou se laisser piéger par des manœuvres et des provocations qui ont déjà prouvé leur inefficacité dans un passé récent.

3.    Ce peuple qui, dès le 22 février, s’est engagé dans un combat de fond dont l’objectif n’est rien de moins que le changement du régime, est entrain de faire une révolution.

4.    Il sait qu’une révolution populaire démocratique pacifique auto-organisée est une œuvre complexe, une œuvre de longue haleine, et qu’il devra continuer à inventer de nouvelles formes d’action à l’avenir.

5.    La jeunesse, qui est à l’avant-garde de la révolution, sait qu’elle a, avec et pour elle, la force du nombre, la justesse de la cause, et, atout décisif, le temps.

6.    Face au peuple, à sa jeunesse, à leur souffle ardent, à leur courage et à leur détermination, le régime en est réduit à compter les jours et les semaines, les mois peut-être, où il pourra encore tenir dans sa brinquebalante forteresse avant de céder à la volonté populaire.

7.    Car tous savent que finalement le mouvement populaire vaincra ; simplement parce que le peuple, lui, ne disparaîtra pas.