MAROC
23/05/2019 11h:59 CET

Exclusif: Le rappeur marocain Issam signe un contrat avec Universal France

Le rap marocain ne cesse de faire des étincelles.

Issam/Intragaram

MUSIQUE - Le rap marocain ne cesse de faire des étincelles. Après une tournée européenne plus que réussie pour Shayfeen et MADD, c’est au tour d’Issam Harris, dit Issam, de faire parler de lui de l’autre côté de la Méditerranée. Le Marocain vient de signer un contrat avec le label MCA/Universal France après des mois de négociations, a appris le HuffPost Maroc auprès de sources proches de l’artiste. Un contrat “record” pour un rappeur marocain. 

L’artiste n’a ni album, ni EP dans ses archives. Mais ses sons, partagés sur YouTube, cumulent plusieurs millions de vues depuis deux ans. La révélation arrive avec “Trap Beldi”, sorti il y a à peine six mois. Un titre qui a déjà atteint plus de 10 millions de vues sur YouTube. Issam y impose son style unique, son flow bien taillé. Le clip qui accompagne le titre, réalisé par Issam lui-même, tape à l’oeil. Simple, soigné, artistique. Et il n’a “coûté que 50 dirhams”, raconte notre source.

Grâce à ce titre, le monde entier découvre le rappeur marocain. D’ailleurs, la chanson “a attiré l’attention de pas moins de sept labels européens”, nous confie notre source: plusieurs bureaux Universal et Sony dans toute l’Europe et des labels indépendants comme Warp, PIAS ou encore Top Notch Holland. Son titre “Makinch Zhar”, sorti il y a un mois, vient confirmer la révélation trap beldi made in Morocco.

La signature chez Universal a été initiée par Tarik Azzougarh, également connu sous le nom de Cilvaringz, rappeur marocain et producteur associé au légendaire groupe de rap américain Wu-Tang Clan. Les détails du contrat sont encore incomplets et le montant n’a pas été révélé mais, ce qui est sûr, c’est qu’Issam commence une nouvelle étape dans sa carrière.

“C’est le plus gros contrat jamais signé dans l’histoire du hip hop arabe”, assure notre source. Le premier album solo de l’artiste marocain devrait arriver dans les bacs -ou sur les plateformes- en janvier 2020. Pour passer le pas, de la révélation à la consécration.