MAROC
16/01/2019 14h:04 CET | Actualisé 16/01/2019 14h:14 CET

Le raid féminin solidaire Sahraouiya revient pour la cinquième fois à Dakhla

Un événement solidaire.

Amine Tbeur
Laila Ouachi, fondatrice du challenge “Sahraouiya”, et Latifa Cherif, présidente de l'Association des amis du Ruban rose, entourent Aicha Ech-Chenna, de nouveau marraine cette année de l'événement solidaire.

SPORT- Le challenge sportif solidaire au féminin “Sahraouiya” est de retour avec une 5e édition qui se tiendra du 2 au 9 février 2019 à Dakhla, ont annoncé hier, mardi, à Casablanca les organisateurs de cet événement sportif international.

Plusieurs équipes de femmes prendront part à cette compétition sportive qui se décline en plusieurs épreuves: VTT, canoë, run and bike, trail… des épreuves surprises sont également au menu de cet évènement qui s’étale sur cinq jours et qui compte 102 km de course en total.

Des femmes originaires du Maroc, mais aussi de France, Palestine, Guinée, Kenya, Soudan, Cameroun et Cap Vert représentant chacune des associations oeuvrant pour les droits des femmes, participeront à ce raid qui est à la fois sportif et solidaire. “J’ai participé à Sahraouiya l’année dernière et je compte également le faire cette année”, nous confie Nezha Mouhafid, une sportive ayant participé aux éditions précédentes de Sahraouiya. “Ce challenge ne peut que m’interpeller en tant que marathonienne et présidente de l’équipe marathonienne de l’OCP. C’est une expérience unique, qui valorise la femme et l’incite à faire du sport. Le fait que l’événement soit par ailleurs dédié à but solidaire nous pousse à faire de notre mieux”, ajoute-t-elle, précisant que la participation se fait en binôme pour aider une association choisie. 

Plusieurs représentants de grandes entreprises marocaines comme l’OCP, la Royale Air Maroc, la Marocaine des Jeux et des Sports et Wafacash seront aussi de la partie.

L’événement a trouvé une marraine de choix en la personne de Aicha Ech-Chenna, présidente de l’association Solidarité féminine qui vient en aide aux mères célibataires et qui s’associe une nouvelle fois à ce rendez-vous solidaire. “C’est avec grand plaisir que je participe à cette nouvelle édition de Sahraouiya. Je ne suis pas capable de nager et de faire toutes les étapes du challenge en raison de mon âge, mais je peux dire que Sahraouiya est une preuve que la femme peut résister et lutter pour la justice sociale et ses droits. Je ne peux plus sortir autant qu’avant parce que mon âge et ma maladie ne me le permettent plus mais je n’ai pas hésité une seconde à accepter l’invitation de Sahraouiya”, confie la militante à notre rédaction. 

Toujours dans cet esprit solidaire, l’Association des amis du Ruban rose, qui vient en soutien aux femmes atteintes de cancer du sein et qui a rejoint l’élan “Sahraouiya” depuis 2016, participera à cette édition aux côtés de comédiennes de la troupe “Takoon”, connues pour leur célèbre interprétation de “Lalla Menana”.

S’inscrivant dans des valeurs de solidarité, de sport et de partage, Sahraouiya contribue annuellement à la promotion du sport féminin dans les provinces du sud du royaume, à travers le projet “Sport Nature Solidaire pour Toutes″, réalisé en partenariat avec la fondation Phosboucraa. Ce projet initié sous forme d’ateliers régionaux organisés respectivement à Dakhla, Laâyoune et Guelmim, a permis à 150 femmes issues des trois régions du Sud du Maroc de bénéficier d’un programme de sensibilisation aux valeurs du sport, de citoyenneté, de nutrition, du bien-être, animé par un coach sportif professionnel.

La finale inter-régionale de ce programme sportif et solidaire, qui sera organisée, le 19 janvier à Laâyoune, permettra la sélection de 5 meilleures équipes qui prendront part à la 5è édition de l’événement sportif, féminin et solidaire “Saharouiya 2019”.