ALGÉRIE
14/06/2018 15h:09 CET

Le rachat par de Microsoft de GitHub inquiète les développeurs indépendants

GitHub est une plateforme collaborative qui regroupe la plus importante communauté de développeurs de logiciels

wellesenterprises via Getty Images

En rachetant GitHub, la plateforme collaborative qui regroupe la plus importante communauté de développeurs de logiciels, Microsoft, qui en est aussi un des plus importants contributeurs, veut gagner la bataille du cloud professionnel. Cependant, la fin de l’indépendance de GitHub bénéficie à d’autres plateformes collaboratives comme Gitlab et BitBucket.

Qualifiée de la “plus importante nouvelle” de la semaine dernière, le rachat de GitHub par Microsoft, est une importante opération, non seulement de part son montant, de 7,5 milliards de dollars, mais par ses implications sur le géant mondial du logiciel ainsi que sur les plateformes et les développeurs d’applications open source.

Créée en 2005, la plateforme GitHub est un service populaire d’hébergement qui permet aux développeurs d’héberger leurs projets, la documentation et les code sources dans le cloud en utilisant Git le système de gestion de sources inventé en 2005 par Linus Torvalds, le fondateur de Linux.

La plateforme est utilisée aussi bien par des développeurs indépendants (elle en compte 28 millions qui travaillent sur 80 millions de projets), que par les grandes entreprises technologiques comme Apple, Amazon, Google, Facebook, IBM et Microsoft, pour stocker leur code d’entreprise et collaborer en privé sur des logiciels.

A noter que Microsoft est l’un des principaux contributeurs à ce service. Selon The Hacker News, la firme a uploadé plusieurs de ses plus importants projets, comme PowerShell, le framework .NET et le moteur JavaScript du navigateur Microsoft Edge, sur le site Web GitHub sous des licences open source. ” Microsoft s’est également associée à Canonical pour intégrer Ubuntu à Windows 10″, affirme la même source.

“Microsoft est une société de premier plan, et en s’associant à GitHub, nous renforçons notre engagement envers la liberté, l’ouverture et l’innovation des développeurs”, a déclaré Satya Nadella, PDG de Microsoft, cité le blog de l’entreprise. “Nous reconnaissons la responsabilité de la communauté que nous prenons avec cet accord, et ferons de notre mieux pour permettre à chaque développeur de construire, d’innover et de résoudre les défis les plus urgents du monde”, affirme la firme de Redmond.

Une plateforme “ouverte à tous”

En annonçant l’acquisition, Microsoft tient tout de même à rassurer que “GitHub conservera sa philosophie de développeur et fonctionnera de manière indépendante pour fournir une plateforme ouverte à tous les développeurs de tous les secteurs”. “Les développeurs continueront à utiliser les langages de programmation, les outils et les systèmes d’exploitation de leur choix pour leurs projets et pourront toujours être en mesure de déployer leur code sur n’importe quel système d’exploitation, sur n’importe quel cloud et n’importe quel appareil.”

Les activités de GitHub, comme ses résultats financiers, seront versées dans le chapitre “Intelligent Cloud”, affirme Microsoft.

Néanmoins, cette acquisition “a suscité des inquiétudes au sein de la communauté des développeurs de la communauté open source”, comme le note The Hacker News. Un débat s’est installé sur les forums de discussion : “J’ai passé huit ans à développer des logiciels sur .NET, j’ai donc beaucoup de temps pour Microsoft, mais je comprends parfaitement pourquoi beaucoup de gens ne sont pas satisfaits de cette nouvelle. Il a été bon d’avoir un leader en open-source qui n’est affilié à personne mais à la technologie qu’il a choisi d’utiliser (Ruby on Rails). Pour moi, peu importe qui prend la relève - c’est juste triste de voir un joueur neutre disparaître”.

Par ailleurs, le site Motherboard affirme que “13.000 développeurs ont quitté GitHub pour GitLab” qui a gagné “50.000 nouveaux projets à l’approche de l’annonce par Microsoft de l’acquisition de GitHub”.