TUNISIE
16/08/2019 13h:24 CET | Actualisé 16/08/2019 13h:26 CET

Le producteur et directeur des Journées Cinématographiques de Carthage Néjib Ayed décède à l'âge de 65 ans

Il était à la tête des JCC depuis 2017...

FETHI BELAID via Getty Images

Le producteur tunisien et Directeur des Journées Cinématographiques de Carthage, Néji Ayed, est décédé, vendredi à l’âge de 65 ans.

Victime d’une crise cardiaque, il a été à la tête du plus grand festival cinématographique tunisien lors des éditions 2017 et 2018.

Né le 13 décembre 1953 à Ksar Hellal, Néjib Ayed a une maîtrise en Lettres Françaises. Il a été durant les années 1970, secrétaire général puis président de la Fédération Tunisienne des Ciné – Clubs (FTCC).

Dans les années 1980, il a été directeur de la SATPEC (Société Anonyme Tunisienne de Production et d’Expansion cinématographique), chargé des Productions, puis de la Promotion Internationale. Il a notamment contribué en tant que Producteur Délégué ou Producteur Exécutif, à la production de plusieurs films tunisiens.

Passé par le journalisme, il a été pendant 2 années, critique cinématographique pour le journal “Le Temps” mais aussi responsable de la rubrique Culture pour le magazine “Réalités”.

Depuis 1999, il a été producteur indépendant à travers sa société de production “Rives productions”.

Parmi les films qu’il a produits, l’on retrouve: “Une Odyssée” de Brahim Babaï, “War reporter” (Il Hay Irrawah) de Mohamed Amine Boukhris, “le Royaume des Fourmis” de Chawki El Mejri, de nombreux autres longs et courts métrages. Il a  également été derrière le succès du feuilleton ramadanesque diffusé sur El Hiwar Ettounsi, “Flashback” avec Lotfi Abdelli.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.