TUNISIE
07/08/2018 10h:03 CET | Actualisé 07/08/2018 10h:03 CET

Le processus politique en Libye au coeur d'une discussion entre Khemaies Jhinaoui et Ghassan Salamé

Jhinaoui a jugé indispensable de hâter la cadence des concertations

Anadolu Agency via Getty Images

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaïes Jhinaoui, a examiné lundi soir avec l’émissaire spécial de l’ONU pour la Libye, chef de la Mission d’appui des Nations unies en Libye (Manul), Ghassan Salamé, le processus du règlement politique en Libye.

Selon un communiqué rendu public par le département des Affaires étrangères, la rencontre a permis de passer en revue les derniers développements du processus politique en Libye ainsi que les préparatifs des élections présidentielle et législatives dans ce pays.

 

Elle a également permis de prendre connaissance des contacts établis avec les différentes parties impliquées dans le dossier libyen et d’échanger les vues sur les moyens de régler cette crise et de débloquer le processus politique.

Le Chef de la diplomatie tunisienne a jugé indispensable de hâter la cadence des concertations entre les protagonistes libyens et de réunir toutes les conditions favorables pour l’organisation des élections présidentielle et législatives dans les plus brefs délais.

L’objectif ultime, selon Jhinaoui, “est de rétablir la paix et la sécurité dans ce pays et de protéger la région de tout risque d’intégrisme et de terrorisme”.

De son côté, Ghassan Salamé a mis l’accent sur la nécessité de mobiliser les efforts de tous les acteurs influents sur la scène régionale et internationale pour aboutir à un règlement consensuel inter-Libyens sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies.

Il a également tenu à saluer tout l’appui que la Tunisie ne cesse d’apporter aux efforts des Nations Unies pour rétablir la paix en Libye.

Lors d’une conversation téléphonique lundi, le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, avait examiné avec le ministre libyen des Affaires étrangères et de la coopération internationale dans le gouvernement d’union nationale Mohamed, Taher Siala, les derniers développements du processus politique en Libye. 

Au cours d’une autre communication téléphonique, Khemaïes Jhinaoui avait discuté vendredi dernier avec son homologue français, Jean-Yves Le Drian, des développements en Libye ainsi que de l’avancement du processus du règlement politique dans ce pays.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.