MAROC
05/04/2018 12h:54 CET

Le prince héritier saoudien dîne avec Dwayne "The Rock" Johnson, Morgan Freeman et James Cameron

Un événement “mondain".

CINEMA - Dwayne “The Rock” Johnson, Morgan Freeman, James Cameron... non, ce n’est pas le casting du prochain opus du réalisateur de “Titanic”, mais bien la liste des personnalités invitées à un dîner organisé en l’honneur du prince héritier d’Arabie Saoudite Mohammed Bin Salman, le 2 avril dernier.

Un dîner qui, selon The Hollywood Reportera eu lieu dans la résidence du magnat de la presse Rupert Murdoch, dans le très chic quartier de Bel Air à Los Angeles. Toujours selon le site spécialisé en cinéma, plusieurs grands noms de l’industrie hollywoodienne étaient présents y compris le directeur général des studios Disney Bob Iger, l’acteur Michael Douglas ou encore le réalisateur Ridley Scott. 

Un événement “mondain”  au cours duquel plusieurs sujets ont été abordés dont notamment “le danger du radicalisme religieux dans le Moyen-Orient”, les relations entre les États-Unis et le royaume saoudien ou encore les réformes lancées dans ce pays ces derniers mois.

Dwayne Johnson, alias “The Rock”, a qualifié “d’historique” ce dîner, sur son compte Instagram à 102 millions de followers, avant de plaisanter en précisant qu’il a pris soin de ramener sa “propre téquila”:

A post shared by therock (@therock) on

“Ce fut une nuit historique. C’était un plaisir d’être convié à un diner privé avec le prince héritier d’Arabie Saoudite Mohammed Bin Salman et sa famille royale, dans un cadre si distingué. Ce fut une expérience fascinante d’écouter sa vision profonde mais moderne du monde, ainsi que sur la croissance positive qu’il désire pour son pays. Comme toujours j’ai posé beaucoup de questions. J’ai aussi écouté et appris. Merci à tous pour cette nuit. Heureusement j’ai apporté ma propre téquila”.

Toujours selon le Hollywood Reporter, ce dîner, qui est un des passages du prince et son entourage au cours de son voyage de trois semaines aux États-Unis, serait également un moyen pour le royaume de renforcer ses liens avec l’industrie hollywoodienne. 

Au cours de ce séjour à Los Angeles, le prince, souvent surnommé MBS, a également rencontré Richard Branson, patron de Virgin:

Les salles de cinéma bientôt de retour dans le royaume saoudien

En Arabie Saoudite l’industrie du cinéma, ou plutôt celle des salles de cinéma, vit sa petite révolution. Le royaume ouvrira en avril ses premières salles depuis 35 ans. Selon The Guardian, la chaîne de cinéma américain AMC Entertainment Holdings, ouvrira pas moins de 40 salles à travers le pays. Des cinémas qui ne seront pas divisés entre hommes et femmes. Le premier film prévu serait le film de superhéros de Marvel, “Black Panther”.

Depuis plusieurs mois, l’Arabie Saoudite vit au rythme d’une série de réformes lancées par le nouveau prince héritier MBS, dont notamment le droit aux femmes de conduire, ce qui leur était interdit jusqu’alors interdit. La nouvelle loi, quant à elle, devrait entrer en vigueur en juin 2018.

Le royaume a également été confronté à d’importantes turbulences politiques, notamment après l’arrestation de plusieurs membres de la famille royale saoudienne et de ministres en novembre dernier, parmi lesquels le très médiatique prince Walid ben Talal, dans une purge sans précédent dans ce pays. Walid ben Talal, depuis sa libération en janvier dernier suite à un “accord confidentiel”, vante désormais le nouveau vent “révolutionnaire” du pays sur les réseaux sociaux.