MAROC
19/02/2019 12h:44 CET

Le président gabonais Ali Bongo pourrait rester 6 mois de plus à Rabat

Les médecins de Bongo s’attendent à ce qu’il récupère complètement de son AVC.

Tiksa Negeri / Reuters
Depuis le mois de novembre 2018, le président gabonais est en convalescence à Rabat.

POLITIQUE - Au début du mois, des rumeurs sur l’état de santé du président gabonais Ali Bongo, en convalescence à Rabat, circulaient sur les réseaux sociaux. Dans des vidéos, on apercevait le chef de l’État debout, sans chaise roulante. AFP Factuel avait démenti l’information, précisant que les images dataient du mois d’octobre 2018. Ce 18 février, Bloomberg annonce que le président pourrait rester en convalescence 6 mois de plus.

“Les médecins de Bongo s’attendent à ce qu’il récupère complètement même s’il est en convalescence lente”, affirme l’agence de presse américaine, qui cite une “source proche qui a demandé à ne pas être identifiée car les informations sont confidentielles”. Le chef de l’État devrait tout de même se rendre dans son pays “pendant deux ou trois jours la semaine prochaine pour superviser une réunion du cabinet”, ajoute la même source.

Il s’agira de la deuxième visite de Ali Bongo au Gabon depuis son accident vasculaire cérébral à Ryad le 24 octobre dernier. En janvier dernier, une semaine seulement après avoir essuyé une tentative de coup d’État, le président s’était rendu au Gabon pour la cérémonie de prestation de serment du gouvernement qu’il venait de nommer. Il n’y était resté que 24 heures.

À cause de son état de santé, il avait également tenu, pour la première fois, ses voeux de Nouvel an depuis l’étranger. Dans sa vidéo de 3 minutes tournée à Rabat, le président gabonais apparaissait affaibli.