TUNISIE
30/07/2018 18h:24 CET

Le président égyptien Abdelfattah Sissi hilare face au phénomène Kiki Challenge (VIDÉO)

“Augmente le prix de l’essence, ne t’en fais pas!” a-t-il demandé à son ministre du Pétrole

Capture ecran/Youtube/Ten Tv

Le président égyptien Abdelfattah Sissi s’est gentiment moqué du Kiki Challenge, phénomène mondial qui touche également l’Égypte, dimanche en marge des “questions au président” dans le cadre du deuxième forum national de la jeunesse organisé à l’Université du Caire.

Concluant son programme en terme d’infrastructures notamment en matière de transports et d’infrastructure routière, le président égyptien affirme dans un fou rire incontrôlé: “C’est vous qui montez en voiture et faites le Kiki Challenge (...)” sous les applaudissement de jeunes étudiants présents en masse.

Devant l’hilarité de la salle, le président égyptien se retourne alors vers son ministre du Pétrole et des Ressources minérales Tarek al-Moulla, et ajoute: “Augmente le prix de l’essence, ne t’en fais pas!”.

Les autorités égyptiennes ont interdit le Kiki Challenge craignant de nombreux dépassements de ce phénomène mondial qui s’est parfois terminé en drame. Ceux qui le feront seront passibles d’une peine allant d’une simple amende allant de 1000 à 3000 livres égyptiennes à un an de prison.

Un officiel du ministère du Transport égyptien, cité par le site Egypt Independant, met en garde ceux qui imitent de telles manies négatives qui sabotent la société: “Nous avons l’habitude d’importer des phénomènes étrangers, mais nous devons arrêter cela ... Je n’ai pas peur de la danse, mais j’ai peur de la propagation de ce défi chez les Egyptiens qui peut causer des embouteillages” a-t-il affirmé.

L’actrice égyptienne Hagar Gogaya s’était émue de cette interdiction dans une vidéo diffusée sur sa page Facebook. S’adressant à Abdelfattah Sissi et à son gouvernement, elle s’emporte contre cette décision: “Les gens vont finir par exploser de frustration (...) Laissez les gens danser et s’amuser’.

“On va danser et on va danser le Kiki! Qu’est ce que vous compter faire? Nous emmener en prison? On ira en prison et une fois là-bas, on dansera! Et si vous me pendez, je danserai avec la corde autour du coup (...) on va danser M. le Président!” crie-t-elle avant de descendre de sa voiture pour entamer un Kiki Challenge.

 

Le gardien international égyptien, Essam El Hadary, véritable institution dans son pays et qui évolue actuellement en Arabie Saoudite, s’est également laissé aller au Kiki Challenge:

 

Véritable phénomène de société à travers le monde, le Kiki Challenge consiste à descendre de sa voiture en marche -qui roule à faible allure- et de danser sur la musique “In my feelings” du rappeur Drake.

Ce challenge a causé de nombreux accidents parfois matériels, parfois humains, mais a également fait le bonheur de sites satiriques comme le site tunisien Lerpess.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.