ALGÉRIE
20/11/2018 13h:14 CET

Le président de la JSK Cherif Mellal suspendu une année (LFP)

DR

Le président de la JS Kabylie, Chérif Mellal, a écopé d’une année de suspension, dont six mois avec sursis pour “violation de l’obligation de réserve, outrage et atteinte à la dignité et à l’honneur d’un membre de la ligue”, a annoncé lundi soir la Ligue de football professionnel (LFP) sur son site officiel.

Le patron de la JSK devra s’acquitter également d’une amende de 200.000 dinars, ajoute la même source, précisant que Chérif Mellal ne s’est pas présenté à l’audience qui devait avoir lieu lundi.

 

 

Cette sanction fait suite aux déclarations et interviews accordées par Mellal à plusieurs médias au sujet du décalage, de 24 heures, de la rencontre de championnat entre l’USM Alger et la JS Kabylie, disputée finalement le 9 novembre au stade Omar-Hamadi (1-0).

Mellal a contesté violement les modifications apportées au calendrier de la compétition, critiquant sans retenue le président de la LFP Abdelkrim Medouar.

Par ailleurs, la commission de discipline de la LFP a décidé de se “dessaisir” de l’affaire USM Annaba - ex-joueurs impayés, en faveur de la commission nationale de résolution des litiges (CNRL) “et ce en conformité avec la circulaire de la FIFA en date du 9 mai 2018″, explique la LFP.

Cette circulaire stipule que toute décision financière ou non financière, prononcée à l’encontre d’un club par un tribunal arbitral au sein de l’association concernée ou par une chambre nationale de résolution des litiges dûment reconnus par la FIFA doit être exécutée par l’association de l’organe qui a prononcé la décision.

Enfin, l’ASO Chlef (Ligue 2) a écopé d’un match à huis clos pour “utilisation de fumigènes sur le terrain de jeu (3e infraction)”.