ALGÉRIE
06/09/2019 15h:28 CET

Le président de la FAF n’a toujours pas compris sa mise à l’écart

DR
Archive

Il aura fallu un mois et demi pour que le président de la FAF Kheireddine Zetchi s’explique sur sa mise à l’écart de la liste des personnes décorées de la médaille de l’Ordre de mérite national, lors de la cérémonie organisée au Palais du peuple, samedi 20 juillet, au lendemain de la victoire des Verts en finale de la CAN 2019 en Egypte.

Au micro de l’émission « Football Magazine » de la chaine 3, il a expliqué n’avoir toujours pas compris cette décision d’exclusion. « Ça été très mal vécu, mais il y a des choses qu’on oublie », a reconnu M Zetchi.

Démission

Face aux attaques et à la pression, il a reconnu avoir envisagé de jeter l’éponge et de quitter son fauteuil de président de la FAF. « Nous n’avons pas été épargnés par les critiques. Nous avons subi des attaques. Tout ce cumul d’événements a fait qu’au retour de la CAN-2019, j’étais en pleine réflexion concernant mon avenir. », a reconnu le président de la FAF. «Je suis revenu à la raison en décidant de terminer mon travail entamé avec des gens plus intelligents », a-t-il conclu.

Kheireddine Zetchi est également revenu sur l’exploit de l’EN au Caire et sa victoire en finale de la coupe d’Afrique. « Ce sacre est exceptionnel, grâce à un groupe de joueurs merveilleux, qui ont fait un parcours extraordinaire. C’était l’union sacrée pendant tout un mois au sein de l’équipe, mais également au pays. Nous sommes fiers d’avoir procuré une telle joie, je rends hommage à tout le peuple algérien qui a réservé un accueil magique à l’EN. », a affirmé M Zetchi.

 Autre démenti apporté par le premier responsable du football national, au micro de la radio nationale : les divergences “supposées” entre lui et l’entraineur nationale, Djamel Belmadi.  là encore le patron du football national a tenu à remettre les choses au clair « Mes relations avec Belmadi sont excellentes sur le plan professionnel et fraternelles sur le plan humain », a-t-il affirmé.