TUNISIE
21/09/2018 15h:13 CET | Actualisé 21/09/2018 15h:19 CET

Le porte-parole du gouvernement dément la levée progressive de la compensation sur les produits de base

“Ces rumeurs s’inscrivent dans le cadre de la campagne de dénigrement menée contre le gouvernement" a-t-il affirmé.

Anadolu Agency via Getty Images

Le porte-parole du gouvernement, Iyed Dahmani, a démenti vendredi les informations circulant autour de l’augmentation prochaine des prix des produits de base.

Dahmani a indiqué que le gouvernement n’envisage pas d’augmenter les prix de ces produits, précisant que “ces rumeurs s’inscrivent dans le cadre de la campagne de dénigrement menée contre le gouvernement”.

Le chargé de mission auprès du ministre du Commerce,Youssef Trifa, avait indiqué que la Commission gouvernementale chargée de la refonte du système de subvention des produits de base, a proposé d’opter pour la levée progressive de la compensation.

Le basculement vers les prix réels se fera, ainsi, sur trois phases, dont la première concernera le lait et l’huile végétale, la deuxième les pains (gros pain et baguette) et la farine pâtissière et la troisième, le sucre, la semoule, le couscous et les pâtes.

Dahmani a précisé que “les commissions gouvernementales se penchent encore sur la réforme du système de subvention pour l’orienter vers les ayants droits”.

Aucune décision, a-t-il insisté, ne sera prise dans ce domaine sans concertation avec les partenaires sociaux et la question de levée de subvention n’est nullement prévue, faisant savoir qu’il s’agit surtout de réformer les lacunes existantes et lutter contre la corruption qui découle.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.