MAROC
01/03/2019 09h:46 CET

Le porte-hélicoptères amphibie Mistral de la marine française va faire escale à Agadir

C'est la première escale d’un bâtiment de la marine nationale française dans ce port depuis 11 ans.

Ambassade de France au Togo
Le porte-hélicoptères lors d'une escale à Lomé, au Togo.

ARMÉE - Du 7 au 11 mars prochain, le port d’Agadir accueillera un engin d’envergure. Le porte-hélicoptères amphibie (PHA) Mistral, qui appartient à la marine française, y fera escale. “Il s’agit de la première escale d’un bâtiment de la Marine nationale dans ce port depuis 11 ans”, précise l’ambassade de France au Maroc dans un communiqué.

Il rentre d’une mission de deux mois dans le Golfe de Guinée, où il a participé ”à la mission Corymbe qui, au-delà de la protection des intérêts français dans la zone, contribue à la diminution de l’insécurité maritime, en aidant notamment au renforcement des capacités des marines riveraines du golfe dans le domaine de sécurité maritime, dans le cadre du processus de Yaoundé”, ajoute l’ambassade.

Ce “bâtiment de commandement et de projection de force” est considéré comme l’un des bâtiments français les plus importants (en tonnage) après le porte-avion Charles de Gaulle. Il permet de projeter des troupes et des véhicules vers la terre mais aussi de mener des opérations de secours aux populations.

En août dernier, il avait déjà fait escale au Maroc, à Casablanca, dans le cadre de la coopération bilatérale entre la France et le Maroc. Cette escale avait permis l’approfondissement des échanges entre la Marine nationale et la Marine royale. Des lycéens avaient pu visiter les lieux. Cette fois-ci, aucune visite ouverte au public n’est prévue. Mais le porte-hélicoptères sera sûrement visible de loin.