ALGÉRIE
13/02/2019 16h:44 CET

Le Polisario dénonce l’accord de pêche UE-Maroc

DR

Le ministre sahraoui délégué pour l’Europe, Mohamed Sidati, a dénoncé l’accord de pêche Maroc-Union européenne et de son protocole de mise en œuvre incluant les territoires sahraouis (UE), voté  par le Parlement européen (PE). Dans une déclaration, le ministre souligne que de “tels accords constituent des opérations de brigandage et de spoliation des richesses du Sahara occidental occupé”. 

“Le peuple sahraoui et le Front Polisario s’opposeront de toutes leurs forces à la mise en application de ces accords iniques”, a averti M Sidati qui pointe du doigt la responsabilité de la France et de l’Espagne dans la conclusion de ces accords.

“La responsabilité de l’UE, sous la houlette de l’Espagne et de la France, y est grande et n’est pas à son honneur”. “L’UE, par sa complicité avec le Maroc, est comptable d’une situation grave. N’eût été cette complicité, le conflit sahraoui aurait été réglé depuis longtemps par la communauté internationale”, a-t-il dénoncé, tout en réaffirmant la détermination du peuple sahraoui et son représentant unique et légitime, le Front Polisario, à “s’opposer par tous les moyens à ces accords devant les instances judiciaires et internationales”.

S’adressant à l’opinion publique européenne et à la communauté internationale, M. Sidati a souligné qu’avec l’adoption de “ces accords qui violent le droit fondamental du peuple sahraoui à l’autodétermination, l’UE ne fait qu’alimenter la poursuite du conflit du Sahara occidental au prix de l’instabilité et de l’insécurité de toute la région”.