ALGÉRIE
26/05/2018 14h:09 CET | Actualisé 26/05/2018 14h:16 CET

Le plus haut village de la Kabylie, Tiferdoud, accueillera en juillet le festival Raconte-arts

Le village Tiferdoud a remporte en 2017, le premier prix du concours Rabah Aissat, du village le plus propre.

Festival Raconte-arts/fb

Le festival itinérant Raconte-art continue ses pérégrinations à travers la Kabylie. Cette année il s’installera  au village le plus haut de la Kabylie, Tiferdoud, dans la wilaya de Tizi Ouzou, situé à 1197 mètres d’altitude.

 

Festival Raconte-arts/fb
Festival Raconte-arts

 


Depuis plusieurs années les étés dans les villages Kabyles sont rythmés par le festival raconte-art. Créé en 2004 par Hacen Metref animateur culturel, conseiller pédagogique à la jeunesse et le plasticien algérien Denis Martinez, le festival devient au fil des années un rendez-vous incontournable pour les artistes et les habitants de la Kabylie. 

 

 

Raconte-art est avant tout un festival qui défend des valeurs humaines comme le vivre ensemble. Sa particularité est que les participants logent durant tout le festival chez l’habitant. Le choix du lieu du festival n’est pas fortuit, les organisateurs tentent à travers le festival de dynamiser la vie culturelle des habitants des villages isolés.

 

 

Festival Raconte-arts/fb
Ambiance du festival Raconte-arts

 

Quant à la programmation, chaque année les organisateurs mettent à l’honneur différentes disciplines artistiques comme le théâtre, la musique, le dessin, le conte, et bien d’autres, qui se déroule à ciel ouvert au cœur du village.

Les villageois participent aussi à faire la promotion des coutumes et tradition qui constitue l’identité de leur région.

 
Chaque année le festival draine un large public. Lors de la précédente édition qui s’est déroulée dans le village d’Aït Ouabane à Ain El Hammam, le village a accueilli 800 participants et plus de 30.000 visiteurs. Les échos du festival Raconte-arts dépassent les frontières du pays, puisque chaque année des artistes venus de Chine, du Liban, Corse, de France et Espagne, prennent part au festival.

 

Cette année la quinzième édition se déroulera du 19 au 26 juillet au village Tiferdoud. Situé dans la commune d’Abi Youcef à une soixantaine de kilomètres au sud-est de Tizi-Ouzou, il compte environ 1500 âmes. En plus d’être le plus haut de la Kabylie, le village est réputé pour sa propreté. Il remporte en 2017, le premier prix du concours Rabah Aissat, du village le plus propre.

Un autre défi attend les villageois de Tiferdoud cet été. Ils seront les hôtes de l’édition 2018 de Raconte-arts. Et comme le veut la coutume c’est l’artiste peintre plasticien Denis Martinez qui donnera le coup d’envoi de cette nouvelle édition. Il cèdera son pinceau à un membre du village qui commencera un dessin sur mur et que l’artiste continuera tout au long du festival.