MAROC
09/11/2018 09h:58 CET

Le photographe marocain Hassan Hajjaj en couverture du magazine Harper's Bazaar Arabia

Le magazine qualifie le photographe marocain de "people des people".

CULTURE - Après French Montana, de son vrai nom Karim Kharbouch, en une du magazine GQ Middle East du mois de novembre, un autre Marocain est mis à l’honneur sur un papier glacé tout aussi prestigieux. Cette fois, c’est l’artiste et photographe marrakchi Hassan Hajjaj qui s’offre la couverture du dernier numéro de 2018 du magazine Harper’s Bazaar Arabia, dans son édition “Art”.

Il semblerait que novembre soit le mois fétiche de Hassan Hajjaj. Il y a exactement une année, l’artiste signait la couverture du New York Magazine, avec en vedette la rappeuse américaine Cardi B. Cette année, il voit son oeuvre “Champ”, réalisée en 2008, en couverture du Harper’s Bazaar Arabia avec comme titre: “Hassan Hajjaj, Le people des people”, une métaphore que “décrit avec justesse le dernier numéro de 2018”, souligne le magazine sur son compte Instagram.

Celui qui s’est fait connaître pour ses “Kesh Angels”, des clichés surprenants de femmes voilées posant sur des mobylettes, a vu son adresse à Marrakech se transformer en véritable repère de stars et artistes en visite dans la ville ocre. Madonna, Will Smith ou Hindi Zahra: tous sont venus poser devant l’objectif du photographe dans son riad. 

Yassine Morabite

Reconnaissable pour ses clichés originaux et ses portraits ultra-colorés, l’artiste maroco-britannique associe dans ses photos des “hssira”, ces fameuses nattes de plastique tressées du Maroc, à des boîtes de conserve, pots de peinture et autres caisses de limonade de marques emblématiques des années 80, ainsi que les nombreuses imitations flagrantes de marques telles que Louis Vuitton et Nike, les transformant en œuvres d’art joyeusement décalées.