MAROC
19/04/2019 10h:47 CET | Actualisé 19/04/2019 10h:51 CET

Le pape François embrasse les pieds de douze prisonniers, dont un Marocain

Une tradition depuis son élection en 2013.

Vatican Media / Reuters

RELIGION - À quelques jours de la fête de Pâques, le pape François s’est rendu dans une prison de Velletri, dans le sud de Rome en Italie, pour y accomplir les rites du Jeudi Saint. Une cérémonie au cours de laquelle il a nettoyé et embrassé les pieds de douze prisonniers, tradition annuelle du pape depuis son élection en 2013, rapporte Reuters. Un geste qui “commémore le geste d’humilité de Jésus envers ses apôtres avant sa mort”, explique la même source.

Parmi les douze prisonniers se trouvaient un Marocain, neuf Italiens, un Ivoirien et un Brésilien. Le Vatican n’a pas communiqué leur religion, souligne Reuters.

Comme le rappelle l’agence de presse, le pape François a par le passé été critiqué par des conservateurs catholiques pour avoir nettoyé les pieds de femmes et de musulmans. Selon la même source, la prison de Velletri compte 577 prisonniers, dont 60% d’étrangers.

Pendant la cérémonie, le pape a appelé les prisonniers à ”être au service les uns des autres”, rapporte Vatican News.

“Nous devons servir tout le monde. Le plus âgé doit servir le plus jeune (...) dans le cœur il doit y avoir de l’amour pour servir l’autre” a déclaré ce dernier, cité par le journal italienIl Messaggero.

Le pape s’était rendu au Maroc le 30 et 31 mars dernier. Un voyage pendant lequel il avait notamment prononcé une allocution avec le roi Mohammed VI sur l’esplanade de la Tour Hassan et Rabat et présidé une messe géante au complexe sportif Moulay Abdellah de la capitale.