TUNISIE
30/08/2018 15h:41 CET

Le P-DG de Tunisair Elyes Mnakbi annonce un plan de redressement à venir

“Nous préparons un nouveau plan de redressement, qui nous permettra de libérer 1200 agents"

Zoubeir Souissi / Reuters

Invité à la matinale de la radio Shems Fm, le P-DG de Tunisair Elyes Mnakbi a affirmé qu’un plan de redressement allait bientôt toucher la compagnie nationale aérienne.

“Nous préparons un nouveau plan de redressement, qui nous permettra de libérer 1200 agents que nous allons choisir” a-t-il affirmé. En contrepartie, les personnes qui seront licenciées obtiendront des compensations financières.

Ce plan de redressement est nécessaire à la survie de Tunisair a expliqué Elyes Mnakbi notamment à cause de la difficile situation de la compagnie, qui est due à “une accumulation” de mauvaises décisions depuis 2011 dont notamment le recrutement de 1200 personnes, qui étaient intérimaires, parfois de manière “anarchique”.

“900 agents avaient été recrutés de façon temporaire pour porter des bagages. Quand la révolution a eu lieu, ils en ont profité pour régulariser leur situation. (...) Or ce n’était pas le moment de faire ça, Tunisair avait déjà des problèmes financiers. Il ne fallait pas alourdir son fardeau” a-t-il expliqué.

“Ces 900 bagagistes, après avoir été recrutés par la compagnie ont présenté leurs diplômes et ont donc été promus à des postes de direction et ne veulent plus travailler en tant que bagagistes” déplore-t-il expliquant qu’il lui arrive ainsi qu’à d’autres directeurs de porter les bagages.

“Nous avons donc un sureffectif au niveau des postes de direction (...) et un manque au niveau des bagagistes qui nous a obligé à refaire des contrats ponctuels avec des intérimaires alors qu’il y a près de 900-1000 bagagistes qui ne font rien” a regretté Mnakbi.

Tunisair Handling qui est le noyau dur de Tunisair (...) a une masse salariale qui représente 130% de ses bénéfices. Aucune société au monde ne peut tenir à ce rythme!”

 

Présenté au ministère de tutelle à savoir le ministère du Transport et à la présidence du gouvernement, Elyes Mnakbi espère que ce plan de redressement sera adopté d’ici la fin de l’année 2018: “Cela permettra de libérer 400 employés” dans un premier temps avant la fin de l’année et de “faire sortir la compagnie de la situation dans laquelle elle se trouve aujourd’hui”.

Malgré ces difficultés, le PDG de Tunisair, Elyes Mnakbi, prévoit la réalisation de chiffres records, pendant la saison estivale 2018, au niveau du nombre des voyageurs lequel dépassera 4 millions de personnes mais aussi au niveau des revenus. 

Il a affirmé que les chiffres dépasseront les indicateurs de 2008, une année de référence pour la société. 

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.