TUNISIE
27/07/2018 18h:55 CET

Le nouveau ministre de l'Intérieur passera samedi par le vote de confiance: Ce qu'il faut savoir

Si l’on se fie aux différentes déclarations et en partant du principe que la discipline de bloc sera respectée, voici comment pourra être le résultat du vote.

STR via Getty Images

Le nouveau ministre de l’Intérieur Hichem Fourati passera samedi l’épreuve du vote de confiance face à l’Assemblée des représentants du peuple.

Nommé mardi, cet énarque, directeur de cabinet des différents ministres qui se sont succédés depuis 2015, sera le ballon d’essai du chef du gouvernement Youssef Chahed quant à sa popularité auprès des différents blocs parlementaires. 

À ce jour, il est difficile d’avoir une vision claire du vote de samedi sur la nomination de Hichem Fourati au poste de ministre de l’Intérieur. L’ampleur des résultats (positifs comme négatifs) pourraient décider ou non Youssef Chahed à se présenter lui et son gouvernement à un vote de confiance face à l’ARP.

Combien de voix faut-il pour obtenir la confiance des députés? 

Il faudra à Hichem Fourati 109 voix pour obtenir la confiance des députés. En effet, pour obtenir la confiance de l’Assemblée, il est nécessaire de recueillir la majorité absolue des membres (109 voix), conformément à l’article 144 du règlement intérieur de l’ARP.

 

Qui votera quoi?

Si l’on se fie aux différentes déclarations et en partant du principe que la discipline de bloc sera respectée, voici comment pourra être le résultat du vote.

Ceux qui se sont prononcés

- Nidaa Tounes votera contre: 55 députés

Le président du bloc parlementaire de Nidaa Tounes Sofien Toubel a affirmé, suite à une réunion entre les députés et le directeur exécutif Hafedh Caid Essebsi, que le parti n’accordera pas sa confiance à Hichem Fourati.

Une décision qui pourrait être justifiée par la “guerre” menée par Hafedh Caid Essebsi contre Youssef Chahed et son gouvernement, le directeur exécutif de Nidaa Tounes ayant appelé à maintes reprises à un remaniement complet et au départ de Youssef Chahed.

Cependant, au vu des tensions persistantes à l’intérieur même du parti, il n’est pas à exclure que plusieurs députés ne suivent pas les directives de Hafedh Caid Essebsi.

 

- Le Front populaire votera contre: 15 députés

Le bloc parlementaire du Front Populaire n’accordera pas sa confiance à Hichem Fourati à en croire les déclarations de Mongi Rahoui, député du bloc. Une décision logique compte tenu du rôle d’opposition joué par le Front populaire, qui n’avait pas accordé sa confiance à Youssef Chahed et à son gouvernement.

 

- Le bloc national votera pour: 10 députés

Ce bloc parlementaire qui comprend 10 membres accordera sa confiance au nouveau ministre de l’Intérieur selon une déclaration de son président Mustapha Ben Ahmed à la radio Shems FM.

 

Ceux qui se sont pas prononcés

- Bloc Al Horra: 19 députés

Plutôt pour: Selon le député du bloc Sahbi Ben Fredj, le bloc Al Horra n’est pas “forcément défavorable à Hichem Fourati”. Même si le parti n’a pas pris de position officielle, les avis semblent mitigés au sein du parti, même si son bloc parlementaire a souvent été discipliné concernant les votes. 

- Ennahdha: 68 députés

Plutôt pour: Si le parti n’a pas donné une position officielle, le bloc parlementaire accordera vraisemblament sa confiance au nouveau ministre. L’appel à la stabilité réitéré par Rached Ghannouchi vendredi lors d’une rencontre avec le président de la République mais également les propos de Noureddine Bhiri et de Abdelkrim Harouni viennent conforter cette hypothèse qu’Ennahdha ne trahira le chef du gouvernement sur cette question.

- Bloc Démocrate: 12 députés

Plutôt contre: Bloc d’opposition, on verrait mal Samia Abbou, Ghazi Chaouachi et compagnie voter pour le nouveau ministre de l’Intérieur, eux qui sont en première ligne contre le gouvernement Chahed. Cependant, l’abstention n’est pas à exclure.

- Bloc de l’Union Patriotique Libre: 12 députés

Silence radio total du côté du bloc de l’UPL. Si le parti s’était rangé derrière Hafedh Caid Essebsi à un certain moment demandant le départ du gouvernement Chahed, il semble que les choses aient évoluées depuis. La récente levée de l’interdiction de voyager pesant sur le fondateur du parti Slim Riahi pourrait faire pencher la balance du côté de Youssef Chahed selon certains observateurs. 

- Bloc “Al Wala lel Watan”: 12 députés

Silence radio. Le bloc “Al Wala lel Watan” ne s’est pas prononcé sur la question. L’issu de son vote est inconnu.

- Bloc Indépendant: 12 députés

Bloc très hétéroclite sur lequel il est difficile de faire peser une discipline comme dans un parti. Les votes iront dans tous les sens.

Hichem Fourati a été nommé, mardi, ministre de l’Intérieur par Youssef Chahed en remplacement de Lotfi Brahem limogé le 06 juin dernier. Le ministre de la Justice Ghazi Jeribi avait assuré l’intérim.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.