MAROC
13/09/2018 15h:20 CET

Le nombre des touristes étrangers a progressé de 15% au Maroc à fin juillet

Les arrivées des Marocains résidant à l'étranger ont quant à elles diminué.

FADEL SENNA via Getty Images
Des touristes marchent dans les anciennes ruines romaines de Volubilis, près de la ville de Moulay Idriss dans la région de Meknès au Maroc, le 25 juillet 2018.

TOURISME - Un total de 7 millions de touristes ont visité le Maroc durant les sept premiers mois de l’année 2018, en progression de 7% par rapport à la même période un an plus tôt, selon l’Observatoire du tourisme.

Le nombre des touristes étrangers (TES) a progressé de 15%, alors que les arrivées des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont diminué de 1%, indique l’Observatoire qui vient de publier ses statistiques sur le tourisme marocain pour le mois de juillet 2018.

Cette hausse a concerné les principaux marchés émetteurs, en particulier l’Italie (14%), l’Allemagne (9%), la France (6%) et le Royaume-Uni (5%), selon la même source.

Concernant les nuitées totales enregistrées dans les établissements d’hébergement touristique classés, elles ont connu une hausse de 10% à fin juillet 2018 (+13% pour les touristes non-résidents et +2% pour les résidents).

Les deux pôles touristiques Marrakech et Agadir ont généré, à eux seuls, 60% des nuitées totales à fin juillet, relève l’Observatoire qui note que ces deux villes ont connu une augmentation de 12% et 10%, respectivement.

Les autres destinations ont également affiché des bonnes performances, en particulier Fès, Rabat et Tanger avec des hausses de 19%, 13% et 9% respectivement.

Par ailleurs, les recettes générées par l’activité touristique des non-résidents au Maroc se sont élevées à 38,3 milliards de dirhams à fin juillet, contre 35 milliards de dirhams en 2017, soit une hausse de 9,4%.

Pendant le mois de juillet, le nombre d’arrivées des touristes aux postes frontières a enregistré une baisse de 2% par rapport au même mois de 2017 (+4% pour les TES et -4% pour les MRE), ajoute l’Observatoire.