MAROC
05/10/2018 10h:43 CET

Le Nobel de la Paix 2018 décerné au Congolais Denis Mukwege et à l'Irakienne Nadia Murad

Un prix qui vient récompenser leurs efforts pour “mettre fin à l’utilisation des violences sexuelles comme arme de guerre et de conflits”.

NOBEL - Chaque année, c’est une des récompenses les plus attendues du Nobel. Le prix Nobel de la Paix a été remis au gynécologue congolais Denis Mukwege et à la militante yézidie Nadia Murad. Un Nobel qui vient récompenser leurs efforts pour “mettre fin à l’utilisation des violences sexuelles comme arme de guerre”.

“Les deux lauréats ont largement contribué à attirer l’attention sur ces crimes de guerre et à les combattre. Denis Mukwege est l’assistant qui a consacré sa vie à la défense de ces victimes. Nadia Murad est le témoin qui raconte les abus perpétrés contre elle-même et les autres”, détaille le Comité. 

Déjà récompensée par le prix Sakharov en 2016, Nadia Murad est une ancienne esclave sexuelle de l’État Islamique. Cette dernière milite pour que les crimes et persécutions subies par la minorité yézidie soient considérés comme un génocide, explique l’AFP.

Gynécologue de profession, le docteur Denis Mukwege, également récompensé par le Prix Sakharov en 2014, “soigne depuis quinze ans les femmes victimes de violences sexuelles”, comme l’explique le journal français Libération.Ce dernier était pressenti pour un prix Nobel de la Paix depuis plusieurs années.