TUNISIE
13/11/2018 17h:31 CET

Le niveau d'anglais en Tunisie jugé "très faible", selon l'indice EF

La Tunisie était en tête de liste des pays arabes, avant de devenir cinquième.

nito100 via Getty Images

L’indice de compétences en anglais EF, dans sa dernière édition, classe la Tunisie parmi les pays ayant le plus bas niveau en Anglais au monde, occupant ainsi la 68ème place sur 88 pays concernés par l’étude.

EF entreprend de faire passer des tests de niveau d’anglais en ligne à un nombre de participants volontaires, lesquels constitueront l’échantillon représentatif. Bien que la participation soit volontaire, EF arrive à obtenir un échantillon varié capable de faire office de source crédible pour l’étude.

Les niveaux attribués sont alors “Très élevé”, ”Élevé”, “Modéré”, “Faible”, et “Très faible”, et sont définis selon la moyenne des scores obtenus à l’issue des tests.

De la première à la cinquième place parmi les pays arabes

Ainsi, en 2016, la Tunisie s’était positionnée 52ème sur 72, avec toujours le niveau “Très faible”.

En 2017, le niveau est passé à “Faible” avec un classement de 56/80 pays.

Mais le classement s’est nettement détérioré selon l’indice 2018, passant à la 68ème place sur 88 pays avec un score de 47,85/100.

Sur le plan continental, la Tunisie arrive 7ème sur 9 pays africains. Elle est précédée par ses voisins le Maroc (Très faible) et l’Egypte (Faible), et suivie par l’Algérie et la Libye.

L’Afrique du Sud occupe la première place en Afrique et 6ème mondiale, alors que la Libye arrive en dernier dans les classements africain et mondial.

La Tunisie arrive donc 5ème parmi les pays arabes, précédée du Liban, l’Iran, l’Egypte, et le Maroc.

Dans l’édition précédente, la Tunisie occupait la première place parmi ces pays, devançant les Emirats- Arabes Unis (57ème), le Maroc (60 ème), la Jordanie (63ème), l’Egypte (66 ème) et l’Arabie Saoudite (72ème).

Sur le niveau international, la Suède occupe la tête du classement avec la meilleure maîtrise de l’Anglais et un score de 70,72/100.

Elle est suivie des Pays-bas, du Singapour, et de la Norvège.

Le Liban est le seul pays arabe à être classé dans le niveau moyen, aux côtés de la France, de l’Italie et l’Espagne.

La plupart des pays se sont classés dans le niveau “Très faible”, comme le montre le classement suivant:

EF
Classement Indice EF 2018

 

Médiocrité pédagogique ou manque d’intérêt?

L’étude dévoile que les Africains affichent de faibles compétences en anglais en moyenne, à l’exception des Sud-africains, dont la maîtrise de l’anglais dépasse de beaucoup celle des autres pays africains examinés.

EF explique cette disparité par le manque de motivation de certains élèves à vouloir terminer leurs études secondaires, et ce en raison d’un manque d’opportunités professionnelles et d’un lien peu manifeste entre l’éducation et les perspectives d’emploi.

Il précise qu’en Algérie et en Tunisie, plus de 30% des garçons décrochent avant d’atteindre la fin du premier cycle de l’école secondaire. Tandis que les filles sont plus susceptibles de terminer le premier cycle des études secondaires dans ces deux pays.

EF recommande ainsi aux décideurs africains d’améliorer la coordination entre les universités et le secteur privé et proposer des programmes de formation des diplômés à la langue anglaise, à l’esprit d’entreprise et aux compétences professionnelles.

L’indice EF a par ailleurs exclu les pays anglophones de son étude, probablement parce que l’anglais y constitue la langue officielle, bien que la méthodologie n’explique pas les raisons de l’exclusion.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.